Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Royaume-Uni : l'extradition de Vijay Mallya vers l'Inde autorisée

L'homme d'affaires indien est accusé de fraude et de détournement de fonds
L'homme d'affaires indien est accusé de fraude et de détournement de fonds
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le tribunal d'instance de Westminster de Londres a tranché. Il autorise l'extradition vers l'Inde de Vijay Mallya, magnat indien de la bière et des transports aériens. Il est soupçonné de fraude et de détournement de fonds dans son pays.

En 2016, il avait fui au Royaume-Uni, laissant derrière lui plus d'un milliard de dollars de dettes, après avoir emprunté de l'argent auprès de banques publiques. Il prévoyait de renflouer Kingfisher Airlines, sa compagnie aérienne, qui a depuis fait faillite. Il devait aussi utiliser l'argent pour financer son ancienne écurie de Formule 1, Force India.

J'ai des droits. Vous avez entendu la juge. Mes avocats vont étudier différentes options. Ensuite, je déciderai d'aller plus loin

Vijay Mallya Homme d'affaires indien

Mais l'homme d'affaires indien conteste les accusations portées contre lui et s'oppose à son extradition : "J'ai des droits. Vous avez entendu la juge. Mes avocats vont étudier différentes options. Ensuite, je déciderai d'aller plus loin".

La juge lui reproche de ne pas avoir fait preuve de transparence sur l'utilisation des fonds au moment de contracter les emprunts aux banques. Selon elle, les banquiers avaient été "charmés" par un milliardaire aux allures de "playboy".

Le ministre de l'Intérieur britannique doit maintenant valider l'autorisation de l'extradition de l'Indien. Seulement après, elle pourra prendre effet.