EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Ligne Lyon-Turin : un colossal gaspillage financier ?

Ligne Lyon-Turin : un colossal gaspillage financier ?
Tous droits réservés 
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un rapport commandé par le gouvernement italien estime que le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin entraînera des coûts plus élevés que ses bénéfices. Les "NO-TAV" se frottent les mains.

PUBLICITÉ

Voilà qui va donner du grain à moudre aux opposants - et ils sont nombreux - à la ligne ferroviaire Lyon-Turin. L'étude de rentabilité commandée par le gouvernement italien sur ce projet controversé est très négative.

Pendant les quarante prochaines années, la nouvelle liaison transalpine aurait des coûts supérieurs de 7 milliards d'euros à ses bénéfices.

Et c'est justement l'un des arguments des mouvements No-TAV, le manque de rentabilité, et ce malgré les promesses économiques du projet.

La ligne Lyon-Turin est l'une des pommes de discorde au sein de la coalition populiste italienne. Matteo Salvini, vice-Premier ministre, y est très favorable, tandis que le Mouvement 5 Etoiles de Luigi Di Maio y est fermement opposé.

Selon le rapport remis au ministre italien des Transports, les revenus générés par la nouvelle ligne ne parviendront pas, même à moyen terme, à absorber les pertes en taxes sur le carburant et la baisse des bénéfices des péages routiers. En bref, un colossal gaspillage d'argent public et de subventions européennes.

Côté français, où l'on défend ardemment le projet en mettant en avant ses bénéfices pour l'environnement, le Comité pour la transalpine Lyon-Turin a réagi en parlant d'un "étonnant parti-pris".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Verra-t-on le bout du tunnel Lyon-Turin ?

Marée humaine contre le Lyon/Turin

Transalpine Lyon-Turin : le président du Parlement européen défend le projet