DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

75e D-Day : les vestiges engloutis du Jour J

euronews_icons_loading
75e D-Day : les vestiges engloutis du Jour J
Tous droits réservés  Drassm - Ministère de la Culture
Taille du texte Aa Aa

Le débarquement, 75 ans après. Il y a, sur les plages, les vestiges encore visibles, comme autant de fragments de mémoire.

Et puis il y a ces morceaux d'histoire engloutis sous les eaux.

Une équipe de spécialistes français vient d'en faire le recensement au large des côtes normandes. Ces experts du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) au ministère de la Culture ont ainsi dressé un inventaire de 150 épaves.

Parmi ces vestiges figurent "17 navires de guerre, 62 épaves de navire de transport ou de commerce (réquisitionnés en 1944), 29 blindés, deux ports artificiels et 24 restes disséminés de ces ports", a détaillé Cécile Sauvage, archéologue de la Drassm.

Les experts du ministère de la Culture l'assurent : tous ces vestiges ont été coulés le 6 juin 1944, lors de la bataille du Débarquement.

Patrimoine mondial de l'humanité ?

Ces vestiges maritimes sont de plus en plus fragiles, attaqués par la corrosion.

Leur découverte et leur recensement viennent compléter le dossier que la France va transmettre à l'Unesco. Un dossier de candidature visant à classer les plages du Débarquement au patrimoine mondial de l'humanité.

L'Unesco devait donner sa réponse en juillet. Ce sera finalement en 2021.