Marée humaine à Istanbul pour l'entrée en fonction du nouveau maire

Marée humaine à Istanbul pour l'entrée en fonction du nouveau maire
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ekrem Imamoglu a officiellement pris ses fonctions ce jeudi pour un mandat de cinq ans, épilogue d'une élection municipale à rebondissements et riche en symboles. C'est en effet la victoire de l'opposition face à l'AKP, le parti du président Erdogan.

PUBLICITÉ

Une foule immense s'est massée à Istanbul pour saluer le nouveau maire : Ekrem Imamoglu a officiellement pris ses fonctions ce jeudi pour un mandat de cinq ans, épilogue d'une élection municipale à rebondissements et riche en symboles. C'est en effet la victoire de l'opposition face à l'AKP, le parti du président Erdogan, qui avait fait annuler le premier scrutin en mars, évoquant des irrégularités. Le deuxième vote a confirmé la victoire de cet opposant qui a adressé un message à ses adversaires.

"Les Stambouliotes ont donné une leçon à une poignée de personnes qui voulait causer des problèmes à la démocratie : vive la République, vive la démocratie", a scandé Ekrem Imamoglu.

Élu avec 54 % des voix, Ekrem Imamoglu remporte la plus grande ville de Turquie, sa capitale économique et culturelle, que Recep Tayyip Erdogan avait dirigée au début années 1990. Une victoire qui reste relative, car l'AKP reste majoritaire au conseil municipal et peut donc bloquer l'action du nouveau maire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quelles conséquences pour le président Erdogan après la perte d'Istanbul ?

Istanbul les bras ouverts à l'opposition et à Imamoglu

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute