Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Après la mort de Steve, la colère s'exprime à Nantes

Après la mort de Steve, la colère s'exprime à Nantes
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ils étaient 1700 ce samedi après-midi à Nantes, pour rendre hommage à Steve, ce jeune de 24 ans qui s'est noyé dans la Loire, le soir de la fête de la musique. Une manifestation tendue, l'objectif c'était de dénoncer les violences policières. 39 personnes ont été placées en garde à vue, et deux personnes ont été blessées, un policier et un manifestant.

Steve Maia Caniço a t-il été victime de la charge de la police ce 21 juin ? Plusieurs jeunes étaient tombés à l'eau à ce moment. Selon le rapport de l'IGPN, dévoilé mardi, il n'y a pas de lien entre l'intervention des forces de police et la disparition de Steve.

Une conclusion qui a attisé la colère avec d'autres manifestations un peu partout en France ce samedi, comme à Paris, Toulouse ou Montpellier, souvent à l'appel de gilets jaunes. La famille de Steve s'était désolidarisée de toute violence pendant le mouvement de protestation.

A Nantes dans la matinée, des centaines de personnes s'étaient rassemblées près de la grue jaune, où le corps du jeune homme a été retrouvé lundi dans la Loire.