DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Corée du Sud : le leader de l'opposition se rase la tête en signe de protestation

Le président du Parti de la liberté de Corée, Hwang Kyo-ahn, s'est fait raser la tête ce lundi à Séoul pour protester contre la nommination du nouveau ministre de la Justice en dépit d'un scandale de népotisme dans lequel son épouse a été inculpée. Cho Kuk a en effet pris la direction du ministère de la Justice le 9 septembre dernier, alors qu'il faisait l'objet d'une enquête sur de possibles passe-droits dont aurait bénéficié sa fille et sur des investissements suspects réalisés par des membres de sa famille. "En me rasant la tête, je montre ma détermination", a lancé Hwang Kyo-ahn à la foule. Avant d'ajouter : "Je ne reculerai pas".
Les responsables politiques sud-coréens se rasent souvent la tête en public, une façon pour eux d'exprimer leur opposition aux décisions du gouvernement.