DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Décès de travailleurs au Qatar : le club de Liverpool prend position

euronews_icons_loading
Décès de travailleurs au Qatar : le club de Liverpool prend position
Taille du texte Aa Aa

Les joueurs de Liverpool viennent d’arriver au Qatar. Les Reds vont disputer mercredi la demi-finale de la Coupe du monde des clubs.

Mais les footballeurs ne se sont pas installés dans un étoile 5 étoiles selon la presse anglaise. Un geste symbolique pour défendre les droits de l’homme dans ce pays qui s’apprête à accueillir la coupe du monde 2022.

En effet, de nombreux travailleurs étrangers sont morts sur ces chantiers. Le club anglais a soutenu il y a quelques jours, les appels d’associations comme Fair Square qui demandent une enquête approfondie.

Pourquoi ne savons-nous pas combien de personnes sont mortes au Qatar ? Pour les Qataris ne divulguent-ils pas ces informations ? Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’enquête sur ce problème ? On pourrait être face à une situation où il y des milliers de morts inexpliquées depuis que le Qatar a remporté l’organisation du tournoi. Liverpool a mis en lumière cela. Et les autorités Qataries ne ne veulent toujours pas en parler", confie Nicolas McGeehan, le directeur de Fair Square

Selon une enquête mise en lumière par Human Right Watch, 1300 travailleurs népalais seraient décédés entre 2009 et 2017. Des décès très probablement dus à leur exposition à la chaleur. Les associations de défense des droits de l’homme souhaiteraient que la FIFA prenne position.

C’est vraiment un défi, non seulement pour que la FIFA en parle. Mais aussi pour que le gouvernement qatari fasse ce qu’il faut et mette en place des conditions de travail décentes, de la sécurité et des normes pour garantir la santé des travailleurs", souligne Patrick Taran, le president de “Global Migration Policy Associates”.

Au total, 30 000 travailleurs étrangers participent à la construction ou la rénovation de 8 stades qui doivent être achevés pour le Mondial 2022.