DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Guéri du coronavirus, Boris Johnson de retour à son bureau

euronews_icons_loading
Guéri du coronavirus, Boris Johnson de retour à son bureau
Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

En Grande-Bretagne, le Premier ministre est de retour au travail. Contaminé par le coronavirus, Boris Johnson avait dû s'arrêter pendant plusieurs semaines. Il appelle les Britanniques à respecter le confinement.

Boris Johnson a repris ce lundi le chemin du travail. Le Premier ministre britannique avait contracté le coronavirus et avait été contraint de s’arrêter de travailler pendant plusieurs semaines.

Sur son bureau, l’attend l’épineux dossier de la stratégie à mettre en place pour redresser le pays.

Dans sa première déclaration, Boris Johnson s’est montré très ferme sur le confinement.

Je sais que le confinement es t pénible et je voudrais que l’économie redémarre aussi vite que possible. Pour autant, je refuse de compromettre tous efforts consentis par la population et risquer une deuxième épidémie majeure, risquer d’énormes pertes en vies humaines et une saturation du système de santé. C’est pourquoi, je vous demande de rester patient. Je crois que nous arrivons à la fin de la première phase de la bataille. Et malgré toutes les souffrances, nous sommes sur le point de l’emporter.
Boris Johnson
Premier ministre britannique

De la quarantaine à l'hôpital

Le 27 mars, Boris Johnson prend tout le monde par surprise en annonçant avoir été diagnostiqué positif au Covid-19. Il se veut rassurant : les symptômes sont "légers" et il continue à diriger le pays depuis son appartement de Downing Street.

Depuis sa quarantaine, il poste des vidéos sur Twitter et dirige un conseil des ministres, mené en ligne.

Le 5 avril, juste après une intervention télévisée exceptionnelle de la reine qui encourage les Britanniques à la résilience, la nouvelle choc tombe : le Premier ministre est hospitalisé "par mesure de précaution", en raison de la persistance de symptômes, de la fièvre notamment.

Vingt-quatre heures plus tard, il est transféré dans le service de soins intensifs de l'hôpital de St Thomas. Il y passe trois jours, recevant de l'oxygène mais sans être placé sous respirateur.

Après quelques jours d'hospitalisation supplémentaires, il sort de l'hôpital le 12 avril. En convalescence dans la résidence gouvernementale de Chequers, au nord-ouest de Londres, il apparaît dans une vidéo pour remercier les soignants qui lui ont "sauvé la vie" et en particulier les infirmiers présents à ses côtés pendant les 48 heures où "tout aurait pu basculer".

Le coronavirus au Royaume-Uni

A ce jour, au Royaume-Uni, 152 000 personnes ont été contaminées et plus de 20 000 sont mortes du coronavirus (chiffre qui ne concerne que les hôpitaux). Le pays est ainsi un des plus touchés en Europe.

Le confinement est en vigueur depuis le 23 mars.

- avec agences -