DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La vie reprend à Bergame, masquée

euronews_icons_loading
La vie reprend à Bergame, masquée
Tous droits réservés  Andrew Medichini/AP
Taille du texte Aa Aa

Les automobilistes de Bergame y sont habitués désormais. Chaque déplacement doit être justifié. Les trajets entre les différentes régions d'Italie sont pour la plupart encore interdits.

La police et l'armée multiplient les contrôles dans la ville martyre, comme on a surnommé Bergame, tant de gens y sont morts.

"On doit traverser cette période, comme tout le monde. on se sent comme si on était assignés à résidence."

_ Salvatore, un homme âgé_

Le port du masque est obligatoire. Ne pas l'avoir peut coûter 400 euros.

"Je me sens plutôt bien maintenant. La seule chose c'est que je ne peux pas voir mes amis. Ou aller danser, ou boire un coup. Comme vous le voyez, je me paye un café, mais je le bois dehors. "

Sofia, une jeune fille

La sirène d'une ambulance rappelle que le virus aurait fait plus de 3000 morts dans et autour de la ville, et que le danger est encore là, si la prudence se relâche.