DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Libye : le gouvernement d'union nationale revendique le contrôle de l'ouest

euronews_icons_loading
Libye : le gouvernement d'union nationale revendique le contrôle de l'ouest
Tous droits réservés  AP Photo/Felipe Dana
Taille du texte Aa Aa

En Libye, les forces pro-gouvernementales ont lancé une opération pour reprendre la ville de Syrte aux troupes du maréchal Haftar. Affaibli, ce dernier se dit prêt à soutenir un cessez-le-feu à partir de lundi.

En Libye, les forces du Gouvernement d'union nationale (GNA) ont lancé ce samedi une opération pour reprendre la ville de Syrte aux forces du maréchal Haftar.

"L'armée de l'air à mené cinq frappes dans la périphérie de Syrte", ville côtière située à 450 km à l'est de la capitale Tripoli, a déclaré Mohamad Gnounou, porte-parole des forces pro-GNA, dans un communiqué sur Facebook.

Cette opération s'inscrit dans la continuité des succès militaires enregistrés ces derniers jours. Dernièrement, elles ont affirmé avoir délogé les troupes du maréchal Haftar de la ville de Tarhouna, à environ 80 kilomètres de Tripoli.

Le gouvernement d'union nationale, reconnu par l'ONU, revendique désormais le contrôle de l'ensemble de l'ouest libyen.

Un pays toujours coupé en deux

La Libye, un pays toujours coupé un deux. A Benghazi, la grande ville rivale de l'Est, des manifestants dénoncent l'intervention militaire turque, qui aurait précipité le départ des troupes du maréchal Haftar.

Ce dernier, soutenu par l'Egypte, les Emirats arabes unis et la Russie. avait lancé en avril 2019 une offensive sur Tripoli, qui a fini par s'engluer faisant de nombreuses victimes, notamment parmi les civils.

L'ONG Amnesty International a accusé les deux camps d'avoir commis des crimes de guerre et autres violations.

Haftar d'accord pour un cessez-le-feu

Aujourd'hui, le maréchal Haftar semble sur la défensive.

A tel point qu'il se dit prêt à soutenir un cessez-le-feu à partir de lundi.

Il l'a signifié ce samedi lors de discussions au Caire avec le président égyptien.

De nouvelles négociations ?

Mercredi, l'ONU a annoncé la reprise des négociations. Jusqu'ici, toutes les tentatives de cessez le feu ont échoué.