De la vigne en Norvège, grâce au réchauffement climatique

De la vigne en Norvège, grâce au réchauffement climatique
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A la découverte du vignoble norvégien. Une culture favorisée par le réchauffement climatique.

PUBLICITÉ

La Norvège est connue ses fjords, ses saumons et ses aurores boréales. Et désormais, il y a son vignoble.

On a beau être à la même latitude que l'Alaska, on produit du vin.

C'est l'une des conséquences du réchauffement climatique. Des températures plus élevées, notamment en hiver, ce qui écarte le risque du gel.

Bjørn fait pousser de la vigne sur les coteaux de la commune de Slinde.

Ici, nous avons réussi à cultiver 55 espèces végétales différentes. On a notamment planté plusieurs cépages, comme le Chardonnay et le pinot noir.
Pour moi, en tant qu'agriculteur, les changements climatiques sont positifs, car ça apporte une météo plus clémente.
Bjørn Ove Bergum
Viticulteur

Une production pour le plaisir

La production viticole de ce domaine ne rivalise pas encore avec les grands crus de Bourgogne et du Bordelais. D'ailleurs, ce n'est pas l'objectif : ceux qui se lancent dans l'aventure du vin, ici, le font avant tout pour le plaisir.

La Norvège produit 8 000 hectolitres de vin par an. Une goutte d'eau, comparée au 40 millions d'hectolitres produits chaque année en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des chevaux travaillent dans les vignes françaises, pour remplacer les tracteurs

Gros coup de chaud sur l'Europe !

Une femme décède dans une attaque au couteau en Norvège