DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Affaire Khashoggi : la justice saoudienne annule les peines de mort

euronews_icons_loading
Affaire Khashoggi : la justice saoudienne annule les peines de mort
Tous droits réservés  Lefteris Pitarakis/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

C'est peut-être l'épilogue judiciaire de l'affaire Khashoggi, du nom de ce journaliste saoudien assassiné en 2018. La justice saoudienne a annulé ce lundi les peines capitales qui avaient été prononcées contre 5 des accusés. Ces peines de mort ont été ramenées à des peines de prison, de 7 à 20 ans.

On ignore l'identité de ces personnes, le procès s'étant déroulé de manière particulièrement opaque.

En tout cas, Ryad a indiqué qu'il s'agissait là du verdict "final" dans cette affaire. Cela intervient quelques mois après que les fils de Jamal Khashoggi ont annoncé "avoir pardonné" ses tueurs.

L'assassinat de Khashoggi

Jamal Khashoggi était un journaliste saoudien. D'abord proche du régime, il en était devenu critique. Il a disparu le 2 octobre 2018 dans des circonstances particulièrement sordides.

Il était entré, ce jour-là, dans le consulat saoudien à Istanbul en Turquie pour y récupérer un papier. C'est dans ces locaux qu'il a été assassiné, et son corps démembré. On n'en a jamais retrouvé la trace.

Selon les enquêteurs turcs et américains, ce meurtre a été commandité par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Après avoir nié l'assassinat, puis avancé plusieurs versions des faits, Ryad a affirmé qu'il avait été commis par des agents saoudiens qui auraient agi seuls.