DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : couvre-feu pour 20 millions de Français, le Portugal et l'Allemagne en ordre de bataille

euronews_icons_loading
Covid-19 : couvre-feu pour 20 millions de Français, le Portugal et l'Allemagne en ordre de bataille
Tous droits réservés  Laurent Cipriani/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Couvre-feu de 21h à 6 h du matin dès samedi pour Paris et huit autres métropoles françaises pour un mois d'abord, peut-être six semaines. C'est la dernière mesure dégainée par la France pour tenter de contrer le nouvel emballement de l'épidémie de Covid-19 dans l'hexagone.

Emmanuel Macron, président français, s'est adressé à la population mercredi soir à la télévision :

"Il y aura pas une interdiction de circuler entre 21 heures et 6 heures du matin, il y aura une stricte limitation aux bonnes raisons. Mais ça veut dire par contre qu'on n'ira plus au restaurant, on ne sortira plus du restaurant après 21 heures, qu'on n'ira plus chez des amis, qu'on n'ira plus faire la fête parce qu'on sait que c'est là qu'on se contamine plus facilement et qu'il faut réduire".

Plus de sortie au restaurant, d'activités et règle de 6 à la maison, ces nouvelles ne sont pas bien accueillies par ces deux jeunes parisiennes :

"Ma première réaction a été que ça va être l'enfer. Je veux dire que nous ne faisons pas de télétravail, donc nous devons quand même aller travailler. En fait, je rentre du travail à 21h, donc je pense que ça va être très difficile en termes de vie sociale. Je ne vais absolument plus avoir de vie sociale".

"Je suppose que cela devait être nécessaire, mais il est certain que 2 1h/6h... personnellement, je reste à la maison pour le travail, donc j'admets que sortir était ma seule joie de vivre".

Une recrudescence des cas de Covid-19 est signalée dans toute l'Europe.

Alors que l'état d'urgence sanitaire entre de nouveau en vigueur dès samedi en France, au Portugal, on parle d'un "état de calamité".

Le gouvernement portugais limite à 5 personnes les rassemblements dans les espaces publics et a l'intention de demander au Parlement de légiférer pour rendre obligatoires le port du masque dans la rue et le téléchargement d'une application mobile de traçage des contacts.

En Allemagne, un nouveau record de contaminations quotidiennes vient d'être établi, 6 638 cas en 24h. La chancelière Angela Merkel venait d'annoncer de nouvelles restrictions :

"Ce qui est très important maintenant, et je voudrais donc lancer un nouvel appel à tous les citoyens, c'est que chacun continue à jouer son rôle dans cette phase critique cruciale de l'automne.Ce respect des règles est absolument crucial. Nous n'avons pas à nous soumettre à ce virus de quelque manière que ce soit, nous pouvons le combattre".

Les 16 Etats régionaux vont donc prendre de nouvelles mesures adaptées en fonction des zones. Dans les régions où les contaminations sont plus élevées, la jauge des personnes participant à des événements privés sera baissée. Les rassemblement seront limités à 25 personnes dans les établissements publics et 15 dans les salles privées.

Le port du masque sera obligatoire partout où les gens sont proches les uns des autres pour un certain temps.

Si le chiffre de 50 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants est franchi, des règles encore plus draconiennes seront imposées, comme la limitation des réunions privées à dix personnes de deux foyers maximum et la fermeture des restaurants à 23h.