EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La décharge flottante en Bulgarie a enfin été nettoyée

La décharge flottante en Bulgarie a enfin été nettoyée
Tous droits réservés Svoge rubbish cleaning
Tous droits réservés Svoge rubbish cleaning
Par Damian Vodenitcharov et Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il a fallu plus de deux semaines et beaucoup d'ingéniosité pour nettoyer près de 600 tonnes d'ordures bloquées au barrage de Svoge, sur la rivière Iskar en Bulgarie, mais c'est fait !

PUBLICITÉ

Il y a plus de deux semaines, un énorme amas de déchets divers et variés s'était agglutiné au barrage de la rivière Iskar, près de la capitale Sofia : la conséquence de pluies torrentielles qui venaient de s'abattre sur le pays.

Le nettoyage a donné lieu à une opération difficile. Il a fallu plusieurs jours aux autorités régionales et nationales pour trouver le financement nécessaire et planifier les détails techniques du nettoyage.

Rassembler toutes les bouteilles en plastique, les réfrigérateurs, les troncs d'arbres et autres déchets relevait du défi. Les équipes de nettoyage ont dû faire preuve d'ingéniosité. Elles ont d'abord utilisé des machines pour ramasser la majeure partie des déchets. Elles ont utilisé des pinces, puis une grue à laquelle un cadre de panneau d'affichage était accroché pour faire office de râteau géant. 

Il a aussi fallu avoir recours à des sortes de brise-glaces car les conditions météorologiques n'ont pas aidé comme l'explique Vassil Shumanov, responsable de centrale hydroélectrique de Svoge : 

"Une partie de ces ordures a commencé à geler. Elles s'agglutinaient, formant de gros blocs. L'équipe de nettoyage a dû alors briser ces blocs pour les retirer manuellement. Les machines ont ensuite pu tout ramasser et charger les ordures sur des camions".

560 tonnes d'ordures ont été transportées vers la décharge légale la plus proche. Près de 200 mètres cubes de débris de bois trempés ont également été ramassés et stockés. 

Selon les autorités locales, la pollution des rivières est difficile à prévenir. Il pourrait donc y avoir encore d'autres raz-de-marée d'ordures.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : une mission pour sauver les eaux polluées d'Ithaque

Pacte vert, la pomme de discorde européenne

Journée de la Terre : exemple de lutte contre la pollution plastique au Guatemala