DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Plus de 60 000 morts du Covid-19 en Espagne, 565 décès rien que ces dernières 24 heures

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Pampelune, Espagne, 2 février 2021
Pampelune, Espagne, 2 février 2021   -   Tous droits réservés  Alvaro Barrientos/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne a franchi la barre des 60 000 morts du coronavirus. Pour être exact, 60 370 espagnols sont officiellement décédés ce mercredi depuis le début de la pandémie. Ce funeste bilan place le pays aux côtés du Royaume-Uni, de la France et de l'Italie. Mais après le confinement traumatisant pour la population du printemps 2020, Madrid se refuse pour le moment à imposer de nouveau une telle mesure. Le gouvernement se veut compatissant :

"Nous regrettons que 1 911 personnes soient mortes au cours des sept derniers jours, 565 nouveaux décès rien qu'hier. Nos condoléances vont à tous les proches de ceux qui nous ont quittés" a déclaré la ministre de la santé Carolina Darias.

Alors que les variants gagnent du terrain dans le pourcentage des contaminations un peu partout en Europe, la Suède a fini elle aussi par exiger des tests de dépistage du coronavirus négatifs à tous les voyageurs entrant dans le pays. Des tests qui doivent avoir été réalisés au cours des 48 heures avant l'arrivée.

En Autriche, dans les montagnes du Tyrol, la police a aussi accentué ses contrôles. Et elle se montre plus sévère à l'égard des ressortissants étrangers, car elle a reçu plusieurs plaintes pour violation des restrictions du Covid-19.

Certains ont été accusés de venir dans les stations de ski sous prétexte de travailler, mais sont en fait là pour les vacances. Contrairement à l'Allemagne, en Autriche, les stations de ski sont restées ouvertes aux locaux, mais les vacanciers étrangers sont interdits.

"En tant qu'autorité sanitaire, il est de notre devoir de contrôler et de vérifier rapidement dans le but de prévenir une épidémie, d'imaginer les conséquences si un autre cluster se développait ici, d'imaginer la réaction des médias" explique Sigmund Geiger, gouverneur adjoint du district de Landeck.

Dans l'optique d'un retour à une certaine normalité, au Danemark, le gouvernement a annoncé son intention d'introduire un "passeport Covid-19" numérique qui permettra aux gens de prouver, grâce à une application, qu'ils ont été vaccinés contre le Covid-19. Il est en cours de développement, mais pourrait devenir une réalité dans quelques mois. Idée que l'Union européenne n'avait pas unanimement approuvée.

Et puis au Royaume-Uni, le gouvernement a honoré la mémoire du capitaine Sir Tom Moore, ce centenaire qu avait gagné le cœur de la nation britannique en faisant 100 tours de son jardin l'an dernier pour une collecte de fonds. Il avait récolté 40 millions de livres de dons pour aider le NHS, le service de santé britannique. Il a finalement été emporté par le Covid-19.