EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Euro-2021 : la Hongrie est fin prête, des dizaines de milliers de supporters attendus

Euro-2021 : la Hongrie est fin prête, des dizaines de milliers de supporters attendus
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Zoltan Siposhegyi
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Reportage de notre équipe à Budapest.

PUBLICITÉ

Budapest est fin prête pour accueillir ses matches de l'Euro 2021. Si la compétition débute ce vendredi avec la rencontre Turquie Italie à Rome, ce n'est pas avant mardi prochain que la Puskas Arena accueillera son premier match, Hongrie-Portugal. Les derniers tickets ont été vendus et le stade pourra accueillir 65 000 spectateurs, avec tests de température à l'entrée et gel hydroalcoolique.

Jenő Sipos, porte-parole de la Fédération hongroise de football : "Porter un masque n'est pas obligatoire, mais recommandé dans le stade".

Il a été demandé aux supporters de retirer leur ticket au moins un jour avant le match, d'éviter d'apporter un sac et d'arriver en transports en commun. La hantise des autorités, c'est une gigantesque pagaille aux abords du stade.

 Jenő Sipos, porte-parole de la Fédération hongroise de football : "Le comité organisateur veut éviter une immense foule aux portes du stade une ou deux heures avant les matches. Nous avons donc mis en place trois points de retrait des tickets. Retirez votre pass le plus tôt possible, buvez une bière avant le match et arrivez confortablement au stade".

La fan zone, qui ne se trouve qu'à quelques centaines de mètres de là, va se retrouver en quelques heures submergée par la foule elle aussi.

Dans la Fan zone derrière moi, qui est encore en construction, des milliers de personnes vont pouvoir regarder les matches sur écran géant. Et pour tous ces gens, aucun certificat n'est requis car tout se passe en plein air.

Au niveau sportif, la sélection hongroise n'a jamais gagné l'Euro. Et ce n'est pas gagné non plus cette année, avec un groupe de poules où l'on retrouve l'Allemagne, le Portugal, et la France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Hongrie, premier débat électoral sur la télévision publique depuis 18 ans

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise

Que fait l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Budapest ?