DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

JO Tokyo : Un podium 100% Suisse en VTT

Access to the comments Discussion
Par Joanne Massard  & AFP
Les suissesses Sina Frei, Jolanda Neff et la Suisse Linda Indergand le 27 juillet 2021.
Les suissesses Sina Frei, Jolanda Neff et la Suisse Linda Indergand le 27 juillet 2021.   -   Tous droits réservés  GREG BAKER / AFP
Taille du texte Aa Aa

Jolanda Neff a écrasé l'épreuve olympique de cross-country à Izu, emmenant un historique triplé helvétique. La St-Galloise de 28 ans s'est imposée devant Sina Frei et Linda Indergand pour un triple exploit inattendu.

C'est seulement la troisième fois dans l'histoire olympique, été et hiver confondus, qu'un triplé suisse est accompli. Les deux précédents l'avaient été en gymnastique, en 1924 puis 1936.

La surprise est de taille. Jolanda Neff s'était cassé la main gauche à mi-juin en Autriche en Coupe du monde. Sa carrière avait en outre été compromise par une rupture de la rate survenue fin 2019 à l'entraînement aux Etats-Unis.

Mais libre cette fois de toute pression, Neff (28 ans), championne du monde en 2017 mais 6e seulement aux JO de Rio 2016, a ressurgi au moment où on l'attendait le moins pour devancer Sina Frei de 1'19'' et Linda Indergand de 1'23''.

3 médailles en VTT pour ces Suissesses qui ne sont pas montées une seule fois sur un podium de Coupe du monde cette saison!

10 médailles depuis 1996

Depuis l'introduction de la discipline aux Jeux en 1996 à Atlanta, les vététistes suisses ont déjà raflé dix médailles olympiques.

Pour Neff, c'est une résurrection. La quadruple championne d'Europe et triple lauréate du général de la Coupe du monde, après sa grave blessure à fin 2019, n'aurait certainement pas été là si les JO n'avaient pas été reportés d'un an à cause du Covid.

Les Suissesses ont archidominé les Françaises annoncées grandes favorites.

Lecomte et Ferrand-Prévot passent à côté de leurs Jeux

Les française Loana Lecomte et Pauline Ferrand-Prévot sont elles tombées de haut mardi : grandes favorites de l'épreuve olympique de VTT, elles ont sombré toutes les deux et assisté au triomphe historique des Suissesses, qui ont pris les trois places sur le podium.

Lorsque les deux Françaises ont franchi la ligne d'arrivée, en 6e (Lecomte) et 10e positions (Ferrand-Prévot), la championne olympique Jolanda Neff et ses dauphines Sina Frei et Linda Indergand avaient déjà eu depuis longtemps le temps de se donner une longue accolade et de poser bras dessus bras dessous pour les photographes.

Lecomte, qui avait outrageusement dominé à 21 ans la première partie de la saison, en remportant haut la main quatre manches de Coupe du monde sur quatre, n'avait simplement pas les jambes. Ferrand-Prévot a été victime d'une chute dans le premier tour qui lui a fait perdre le contact avec la future championne olympique.

"PFP" était en tête, au coude-à-coude avec Jolanda Neff, lorsqu'elle a glissé sur une relance rocheuse: "elle a pris à gauche, j'ai pris à droite, on allait à la même vitesse et on arrivait en même temps, je me suis dit, si elle ne freine pas, si je ne freine pas, on se percute, alors j'ai freiné. J'ai glissé de l'avant", a raconté la Française. "Très clairement, le titre s'est joué là. Après, je ne sais pas si je l'aurais battue, mais en tous les cas la médaille s'est jouée là", a estimé "PFP".