DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Quatre touristes de l'espace en orbite, des astronautes amateurs formés en six mois

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Elon Musk au centre et ses 4 premiers astronautes amateurs pour la mission Inspiration4, à Cap Canaveral, en Floride, 15 septembre 2021
Elon Musk au centre et ses 4 premiers astronautes amateurs pour la mission Inspiration4, à Cap Canaveral, en Floride, 15 septembre 2021   -   Tous droits réservés  John Kraus/AP
Taille du texte Aa Aa

Deux hommes, deux femmes, quatre touristes spatiaux américains ont débuté un incroyable voyage en apesanteur dans un vaisseau de SpaceX.

La fusée Falcon 9 a décollé à l'heure prévue, depuis le centre spatial Kennedy en Floride. Quelques minutes plus tard, le premier puis le second étage de la fusée se sont séparés, laissant la capsule Dragon et ses passagers seuls dans le cosmos.

Les quatre astronautes amateurs doivent passer trois jours en orbite autour de la Terre sans aucun professionnel à bord, une première historique. L'orbite est inhabituellement haute, 160 kilomètres de plus que la station spatiale internationale.

Le milliardaire Jared Isaacman, patron d'une entreprise de services financiers et pilote aguerri, est le commandant de cette mission baptisée Inspiration4. Leur retour sur terre est prévu au large de la Floride.

Le prix que le milliardaire a payé à SpaceX n'a pas été dévoilé, mais se compte en dizaines de millions de dollars. Il a offert trois autres sièges à des inconnus par le biais d'un concours :

Hayley Arceneaux, rescapée d'un cancer pédiatrique, est une assistante médicale de 29 ans. Elle est la plus jeune Américaine à se rendre dans l'espace, et la première personne avec une prothèse (du fémur). Chris Sembroski, 42 ans, est un ancien de l'armée de l'Air américaine qui travaille désormais dans l'industrie aéronautique. Et enfin, Sian Proctor, professeure de 51 ans, avait failli en 2009 devenir astronaute pour la Nasa. Elle est seulement la quatrième femme Afro-Américaine à aller dans l'espace.

Pour aider à comprendre l'effet de l'environnement spatial sur ces novices, leurs données biologiques (rythme cardiaque, sommeil...) ainsi que leurs capacités cognitives seront analysées. Ils se plieront également à des tests comparant leurs performances avant et après le voyage.

Leur entraînement a duré environ six mois. Le vol devrait rester entièrement automatisé, mais l'équipage a été formé par SpaceX pour pouvoir prendre le contrôle en cas d'urgence.

Pour se préparer, ils ont également effectué un trek dans la neige jusqu'à plus de 3 000 mètres d'altitude, et supporté la force g d'une centrifugeuse (long bras en rotation rapide) et de vols en jet.

La mission sert par ailleurs de levier pour une immense levée de fonds pour l'hôpital pédiatrique de St Jude à Memphis, au Tennessee, où travaille Hayley Arceneaux après y avoir été soignée enfant.

Dans le vaisseau se trouvent divers objets (ukulélé...) qui seront ensuite mis aux enchères.

Sources additionnelles • AP, AFP