DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : levée de restrictions en Suède et au Portugal

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Archive du 12 juillet 2021, dans un centre de vaccination de Moscou, Russie
Archive du 12 juillet 2021, dans un centre de vaccination de Moscou, Russie   -   Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Face à l'amélioration de la situation sanitaire, plusieurs pays européens assouplissent leurs mesures anti-Covid. C'est le cas notamment de la Suède et du Portugal.

  • Suède

La Suède retrouve en grande partie sa vie d'avant. Depuis ce mercredi, la plupart des restrictions imposées durant la pandémie son levées.

Plus de jauges, plus de distanciation physique, plus d'horaires restreints... Mais ce retour à la normale ne profite qu'aux personnes vaccinées. Actuellement les trois-quarts des Suédois de plus de 16 ans ont reçu leurs injections de vaccins.

  • Portugal

Le taux de vaccination est encore plus élevé au Portugal - près de 85% - ce qui en fait un des pays les plus avancés au monde en la matière. Et cela justifie la décision des autorités de mettre fin aux activités de la cellule vaccination pilotée par l'armée.

De nombreuses restrictions doivent être levées ce vendredi 1er octobre : réouverture complète et sans limitations des bars et restaurants, à condition de présenter un pass sanitaire. Le port du masque restera obligatoire dans les lieux fermés.

  • Russie

A l'inverse, la Russie fait partie des pays qui enregistrent toujours de nombreux décès - 852 en 24h, un niveau record. Une situation qui n'entraîne pas de nouvelles mesures restrictives. La vaccination progresse lentement. À ce jour, à peine un tiers des Russes ont reçu au moins une dose de vaccin.

  • Données mondiales

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4 762 596 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 232 788 940 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Ils excluent les révisions réalisées a posteriori par certains organismes statistiques, qui concluent à un nombre bien plus important de morts.

L'OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.