This content is not available in your region

Covid-19 : pour l'OMS, il est trop tôt pour "crier victoire"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Covid-19 : pour l'OMS, il est trop tôt pour "crier victoire"
Tous droits réservés  Salvatore Di Nolfi/AP

Alors que leurs campagnes de vaccination prennent de l'ampleur, de plus en plus de pays européens décident de lever une partie ou la totalité des restrictions anti-covid. Si le variant Omicron reste hautement transmissible, il provoque des symptômes globalement plus légers que les précédents variants. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle toutefois les Etats à rester vigilants.

Nous appelons tous les pays à protéger leur population en utilisant tous les outils à leur disposition. Pas seulement les vaccins. Il est prématuré pour les pays de céder, ou de crier victoire. Ce virus est dangereux, et il continue d'évoluer sous nos yeux.
Tedros Adhanom Ghebreyesus
directeur général de l'OMS

Malgré cet avertissement, le Danemark est devenu mardi l'un des premiers pays européens à supprimer quasiment toutes ses restrictions. Le Covid-19 n'y est plus considéré comme une "maladie menaçante pour la société". Même si les taux de contaminations restent élevé en raison d'Omicron, le système de santé n'est pas sous pression.

Le pays dispose également d'une forte capacité de dépistage et d'un taux de vaccination élevé. Lone Al Awssi, résidente de Copenhague, savoure ce retour à la vie d'avant, avec tout de même une pointe d'appréhension : "C'est merveilleux, mais toujours un peu effrayant. Vous savez, juste avant de quitter ma maison, j'ai mis un masque dans mon sac parce que si je vais dans un endroit bondé, je pense que je vais le porter parce que le Coronavirus est toujours là, il n'a pas disparu. Et bien sûr, c'est merveilleux, c'est un sentiment de liberté."

La Norvège a suivi l'exemple du Danemark, et a aussi levé la plupart des restrictions sanitaires encore en vigueur. Les établissements sont à nouveau autorisés à servir de l'alcool après 23 heures et le travail à domicile n'est plus obligatoire.

La France poursuit, elle, sa levée progressive des restrictions. A partir de ce mercredi, les jauges dans les établissements recevant du public, comme les stades ou les salles de concert, sont supprimées. C'est également la fin du port du masque à l’extérieur, et la fin du télétravail obligatoire en entreprise, même s'il reste toutefois recommandé. De nouvelles levées de restrictions sont prévues pour la mi-février