This content is not available in your region

Controverse : la "Heidi Horten Collection" à Vienne présente les oeuvres d'art d'une milliardaire

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Les oeuvres du musée
Les oeuvres du musée   -   Tous droits réservés  Screenshot Euronews

 Un nouveau musée privé ouvre ses portes ce 3 juin à Vienne en Autriche.  "Heidi Horten Collection" est un projet personnel de Heidi Goëss-Horten, la femme la plus riche d'Autriche. Mais l'origine de sa fortune, estimée à 2,6 milliards d'euros, fait débat : elle provient de l'héritage de son premier mari décédé. Helmut Horten, un homme d'affaires allemand, membre du parti nazi, était devenu millionnaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Il aurait profité de la politique nazie en acquérant à bas prix les biens des Juifs spoliés.  Horten était le fondateur de Horten AG, une chaîne de grands magasins.Le couple s'est marié en 1966, après six ans de fréquentation, alors qu'elle avait 25 ans et lui 55. 

Agnes Husslein, directrice de la Heidi Horten Collection, explique que "l__a collection fait partie des 200 plus importantes collections d'art au monde. Elle contient des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art, avec un accent, par exemple, sur l'arte povera,  le pop art, l'expressionnisme, ainsi que des oeuvres jeunes, intéressantes et contemporaines".

La mécène de 81 ans prévoit d'organiser trois expositions par an, en puisant dans sa collection d'environ 500 oeuvres. L'exposition "Open" en est le coup d'envoi, avec un dinosaure fait de trompettes de Constantin Luser, qui vole la vedette aux peintures d'Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat.