EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Réforme des retraites : une nouvelle journée de mobilisation annoncée pour le 13 avril

Manifestation contre la réforme des retraites
Manifestation contre la réforme des retraites Tous droits réservés Jeremias Gonzalez/AP
Tous droits réservés Jeremias Gonzalez/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'intersyndicale a appelé à une 12e journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites jeudi 13 avril, à la veille de la décision très attendue du Conseil constitutionnel.

PUBLICITÉ

Les manifestants sont à nouveau descendus dans la rue jeudi, un peu moins nombreux, pour la 11e fois contre la réforme des retraites alors que les discussions entre syndicats et gouvernement sont dans l'impasse, à une semaine de la décision du Conseil constitutionnel.

Les syndicats ont comptabilisé "près de deux millions" de manifestants en France, tandis que le ministère de l'Intérieur en a recensé 570 000, en nette baisse par rapport à la dernière journée d'action du 28 mars (740 000). 

Interrogé sur France 5 jeudi soir sur ce fléchissement, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a noté que les mobilisations restaient "importantes". "Oui, ça devient plus dur pour certains salariés parce qu'à chaque fois c'est une perte de salaire", a-t-il ajouté.

Appelle à une nouvelle journée de mobilisation

L'intersyndicale a néanmoins appelé à une 12e journée de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites jeudi 13 avril, à la veille de la décision très attendue du Conseil constitutionnel.

Image symbolique à Paris, des heurts ont éclaté en milieu d'après-midi aux abords de La Rotonde, célèbre restaurant du quartier Montparnasse où Emmanuel Macron a fêté son score du premier tour à la présidentielle de 2017. Une partie de son auvent en toile a brûlé avant que les pompiers n'interviennent rapidement.

Les heurts se sont poursuivis entre plusieurs centaines de manifestants radicaux et les forces de l'ordre et à 19h20, 31 personnes avaient été interpellées à Paris.

A Lyon, des dégradations ont été commises sur le parcours, avec notamment un magasin Nespresso pillé et une voiture Tesla détruite.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a tweeté vers 20H00 un bilan de 154 blessés parmi les forces de l'ordre et 111 interpellations au niveau national.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Réforme des retraites : les manifestations peuvent-elles mettre en péril la Ve République ?

Face au ressentiment des Français, quelle sortie de crise pour le président Macron ?

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français