EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Erdoğan : stop ou encore ?

AP
AP Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

60 millions d'électeurs turcs appelés aux urnes pour ce deuxième de l'élection présidentielle et départager Recep Tayyip Erdoğan et son outsider Kemal Kiliçdaroglu.

PUBLICITÉ

La Turquie appelée aux urnes pour reconduire au pouvoir Recep Tayyip Erdoğan ou lui préférer le candidat démocrate Kemal Kiliçdaroglu.

Recep Tayyip Erdoğan dirige la Turquie depuis 20 ans et aborde ce deuxième tour de scrutin en position de force : les sondages lui donnent 5 points d'avance.

Nataša Đulić Banović, Euronews : "C'est le jour de la décision en Turquie, le second tour des élections présidentielles. Et cette fois, il semble que les chances soient du côté du président actuel, M. Erdoğan. Entre autres, parce que le 14 mai, la coalition au pouvoir a obtenu la majorité au Parlement. Au cours des 14 derniers jours, M. Erdoğan a surtout parlé de continuité, tandis que son adversaire, M. Kemal Kılıçdaroğlu, le candidat de l'opposition, a adopté une position plus agressive, notamment en ce qui concerne les migrants.

Recep Tayyip Erdoğan s'adresse à l'électorat islamo-conservateur qui aspire à la stabilité, même si au risque de l'autocratie.

Face à lui, le démocrate Kemal Kiliçdaroglu a fait campagne sans avoir accès aux grands médias.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Présidentielle turque : joie du camp Erdogan, tristesse des sympathisants de l'opposition

Présidentielle turque : Recep Tayyip Erdogan réélu président pour un troisième mandat

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends