PUBLICITÉ

Ukraine : Volodmyr Zelensky rencontre Greta Thunberg et Mike Pence à Kyiv

Greta Thunberg à Kyiv
Greta Thunberg à Kyiv Tous droits réservés AP/Ukrainian Presidential Press Office
Tous droits réservés AP/Ukrainian Presidential Press Office
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le programme du président ukrainien était très chargé ce jeudi. Il a rencontré le même jour Greta Thunberg et Mike Pence à Kyiv.

PUBLICITÉ

Le programme du président ukrainien était très chargé ce jeudi. Volodymyr Zelenskyy a reçu à Kyiv l'activiste suédoise Greta Thunberg, qui faisait partie d'une délégation d'écologistes avec laquelle il a discuté des conséquences de la destruction du barrage de Kakhovka.

Greta Thunberg a critiqué ce qui est selon elle une absence de réaction internationale face à l'"écocide" en Ukraine après de graves inondations dues à la destruction d'un barrage.

"Je ne pense pas que la réaction mondiale à cet écocide soit suffisante", a déclaré la militante lors d'une conférence de presse aux côtés du chef de l'administration présidentielle ukrainienne Andriï Iermak.

"L'écocide et la destruction de l'environnement sont une forme de guerre. Les Ukrainiens ne le savent que trop bien, tout comme la Russie. C'est pourquoi ils s'en prennent délibérément à l'environnement", a-t-elle poursuivi.

La destruction le 6 juin du barrage hydroélectrique de Kakhovka, sur le fleuve Dniepr, dans le sud de l'Ukraine, a déversé des trombes d'eau sur les villes et villages situés en aval, dont la capitale régionale de Kherson.

Mike Pence, premier Républicain à partir à Kyiv

Le dirigeant ukrainien a aussi reçu la visite surprise de Mike Pence, ancien vice-président des États-Unis de Donald Trump et désormais candidat à la Maison Blanche.

"La liberté gagne en Ukraine, et maintenant plus que jamais, nous devons garder la foi avec les combattants courageux ici en Ukraine qui défendent la liberté et repoussent l'agression russe", a déclaré M. Pence aux journalistes après avoir rencontré Volodmyr Zelensky.

M. Pence est le premier candidat républicain à la présidence à rencontrer Volodymyr Zelensky au cours de la campagne.

M. Pence a critiqué ouvertement le président russe Vladimir Poutine et soutenu sans réserve l'Ukraine, alors qu'il affronte son ancien patron, Donald Trump, pour l'investiture de son parti.

L'envoyé du pape à Moscou pour la paix

L'envoyé du pape pour la paix en Ukraine, Matteo Zuppi, a rencontré jeudi le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe.

"Au moment où les relations entre la Russie et l'Occident connaissent de très graves problèmes (...) il est très important que toutes les forces désireuses de préserver la paix et la justice s'unissent", a déclaré le patriarche Kirill, évoquant une "menace réelle d'un conflit armé mondial majeur".

Il a appelé, cité dans un communiqué, leurs deux Eglises à réaliser des "efforts conjoints" pour "empêcher l'évolution négative" de la situation.

"En tant que chrétiens, nous devons nous entraider pour comprendre comment agir", a abondé le cardinal Matteo Zuppi, selon le communiqué.

Le patriarche Kirill, un allié de Vladimir Poutine qui a par le passé justifié l'offensive russe, a également informé le cardinal des "persécutions subies" par les orthodoxes en Ukraine, où l'Eglise proche de Moscou est sous pression des autorités.

La visite de Matteo Zuppi en Ukraine début juin n'avait pas permis de percée dans la résolution du conflit avec la Russie, mais le président Volodymyr Zelensky avait souligné que "le Saint-Siège peut apporter une contribution efficace" à la libération des prisonniers de guerre ukrainiens et au retour des enfants "déportés" selon Kiev vers la Russie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : une frappe russe à Kramatorsk a fait au moins 8 morts

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

L'Ukraine plongée dans l'obscurité alors que la Russie s'attaque au réseau électrique