EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Huit soldats israéliens tués dans le sud de Gaza, l'attaque la plus meurtrière depuis des mois

Des soldats israéliens sont vus près de la frontière de la bande de Gaza dans le sud d'Israël, jeudi 13 juin 2024.
Des soldats israéliens sont vus près de la frontière de la bande de Gaza dans le sud d'Israël, jeudi 13 juin 2024. Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Ohad Zwigenberg/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Serge Duchêne avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Leur mort porte à 307 le nombre de soldats des FDI tués lors de l'offensive terrestre contre le Hamas et des opérations menées le long de la frontière de Gaza, relève, quant à lui, The Times of Israel.

PUBLICITÉ

L'armée israélienne a déclaré samedi que huit soldats avaient été tués dans le sud de la bande de Gaza lors de l'attaque la plus meurtrière depuis des mois.

Un seul des soldats a été nommé, précise The Times of Israel : il s'agit du capitaine Wassem Mahmoud, 23 ans, commandant adjoint de compagnie au sein du 601ᵉ bataillon du Corps du génie de combat, originaire de Beit Jann.

Les familles des sept autres soldats ont été informées et leurs noms devraient être publiés ultérieurement.

Ces décès devraient alimenter les appels à un cessez-le-feu et accroître la colère de l'opinion publique israélienne face aux exemptions des ultra-orthodoxes dans l'armée.

L'attaque a eu lieu alors que les forces israéliennes continuaient à pousser dans et autour de la ville méridionale de Rafah et que des frappes ont touché plusieurs zones de Gaza, tuant au moins 19 Palestiniens, précise The Guardian.

Plus tôt, la branche armée du Hamas a déclaré que des combattants avaient tendu une embuscade à un véhicule blindé de transport de troupes, tuant et blessant un certain nombre de soldats israéliens, dans la zone de Tel Al-Sultan, à l'ouest de Rafah, où les forces israéliennes progressent depuis des semaines.

La guerre d'Israël à Gaza a tué plus de 36 700 Palestiniens, selon le ministère de santé du Hamas, qui ne fait pas de différence entre les civils et les combattants dans ses décomptes. Les pertes israéliennes, selon la compilation de plusieurs sources, s'élèveraient à presque 1500 personnes, civils et toutes forces de sécurité confondus.

Sources additionnelles • The Guardian, The Times of Israel

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'ONU met en garde contre une "catastrophe" dans la bande de Gaza

Pedro Sánchez souhaite que la communauté internationale "accentue la pression" sur Israël pour mettre fin à la guerre à Gaza

Les États-Unis disent "examiner" la réponse du Hamas au plan de trêve à Gaza