EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le CIO accorde le statut de neutralité à 14 Russes et 11 Biélorusses pour les JO de Paris

Une femme prend une photo de l'arène de Paris La Défense, mercredi 12 juin 2024 à Nanterre, en banlieue parisienne.
Une femme prend une photo de l'arène de Paris La Défense, mercredi 12 juin 2024 à Nanterre, en banlieue parisienne. Tous droits réservés Thomas Padilla/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Thomas Padilla/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Serge Duchêne avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Parmi les athlètes approuvés samedi figurent le champion olympique en titre de trampoline masculin, le Biélorusse Ivan Litvinovich, et le cycliste russe Aleksandr Vlasov, qui a terminé trois fois dans les dix premiers des Grands Tours.

PUBLICITÉ

Le Comité International Olympique a approuvé la participation de 14 athlètes russes et de 11 athlètes biélorusses neutres aux Jeux olympiques de Paris, selon une première liste publiée samedi.

Cinq sportsmais pas le tennis, la natation ou le judo — ont été évalués par un panel du CIO qui a jugé si les athlètes avaient exprimé leur soutien à l'invasion russe de l'Ukraine ou s'ils avaient des liens avec des clubs sportifs liés à l'armée ou aux services de sécurité de l'État.

Le cyclisme, la gymnastique, le taekwondo, l'haltérophilie et la lutte ont été évalués en premier et des listes d'athlètes d'autres sports olympiques devraient suivre dans les jours qui viennent.

Parmi les athlètes approuvés samedi figurent le champion olympique en titre de trampoline masculin, le Bélarusse Ivan Litvinovich, et le cycliste russe Aleksandr Vlasov, qui a terminé trois fois dans les dix premiers des Grands Tours.

On ne sait pas encore combien d'athlètes russes participeront aux Jeux olympiques qui se tiendront du 26 juillet au 11 août. Le CIO leur a déjà interdit de participer au défilé des athlètes prévu lors de la cérémonie d'ouverture sur des bateaux naviguant le long de la Seine.

Aucun athlète n'a été approuvé par le CIO en taekwondo, où l'équipe russe a remporté deux des huit médailles d'or à Tokyo il y a trois ans par Vladislav Larine et Maksim Khramtsov.

"Dans certains sports, le nombre d'athlètes éligibles peut être inférieur au nombre de places gagnées", a déclaré le CIO dans un communiqué.

Appels à l'interdiction générale

La Russie et le Bélarus sont interdits de sports d'équipe aux Jeux olympiques de Paris en raison de la guerre en Ukraine.

Les athlètes individuels munis de passeports russes et biélorusses ont été autorisés à participer en tant que neutres aux épreuves de qualification dans la plupart des autres sports, puis à poser leur candidature pour les Jeux olympiques.

Les athlètes ukrainiens, y compris les médaillés olympiques, et le président Volodymyr Zelensky ont exhorté le CIO et les dirigeants sportifs à imposer une interdiction générale à tous les Russes. C'est ce qu'ont fait l'athlétisme et la FIFA et l'UEFA ont exclu les équipes russes des compétitions internationales dans les jours qui ont suivi l'invasion, à partir de février 2022.

Le processus d'approbation en deux étapes du statut de neutralité passe par les instances dirigeantes du sport, puis par le panel du CIO, avant que des appels ne soient possibles auprès du Tribunal arbitral du sport.

D'autres conditions sont imposées aux athlètes, notamment le fait de concourir en tant qu'athlètes neutres individuels, avec l'acronyme français AIN, sans le drapeau russe - et dans des uniformes qui ne sont pas aux couleurs de la Russie (rouge, blanc et bleu).

L'hymne russe est également interdit, remplacé par une musique commandée par le CIO, et les médailles qu'ils remportent ne doivent figurer dans aucun tableau.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tension monte entre la Russie et le Comité International Olympique

JO, Jeux européens et asiatiques : quelle place pour la Russie et le Belarus ?

Bannissement des athlètes russes : des exclusions, des exceptions et des tensions