EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La chanteuse Françoise Hardy meurt à l'âge de 80 ans

L'actrice et icône de la pop française Françoise Hardy meurt à l'âge de 80 ans
L'actrice et icône de la pop française Françoise Hardy meurt à l'âge de 80 ans Tous droits réservés Getty Images
Tous droits réservés Getty Images
Par David Mouriquand
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La carrière de Françoise Hardy s'est étendue sur six décennies, et nombre de ses chansons sont devenues des classiques du répertoire français.

PUBLICITÉ

L'auteure-compositrice-interprète, mannequin et actrice française Françoise Hardy est décédée à l'âge de 80 ans.

Sa mort a été annoncé par son fils, le musicien Thomas Dutronc, sur les réseaux sociaux.

Thomas Dutronc annonce la mort de sa mère Françoise Hardy
Thomas Dutronc annonce la mort de sa mère Françoise HardyThomas Dutronc sur Instagram

Françoise Hardy était malade. Un cancer du larynx lui avait été diagnostiqué en 2018, après un diagnostic de lymphome en 2004.

De nombreux artistes partagent leur peine ce mercredi, comme les chanteurs Julien Clerc ou Julien Doré.

La ministre française de la culture, Rachida Dati, lui rend hommage en se demandant "comment lui dire adieu ?", une référence à la chanson "comment te dire adieu" enregistrée en 1968 sur un texte de Serge Gainsbourg.

Née en 1944 à Paris, la chanteuse a signé un contrat avec une maison de disques alors qu'elle était encore adolescente.

En 1962, alors qu'elle n'a que 18 ans, elle connaît son premier succès avec "Tous les garçons et les filles", une ballade vendue à plus de 2,5 millions d'exemplaires et classée en tête des hit-parades français. D'autres singles comme "Je suis d'accord" et "Le temps de l'amour" ont également connu un grand succès.

Son ascension vers la célébrité s'est poursuivie dans les années 60 et sa pop mélancolique l'a propulsée au premier rang du mouvement yé-yé européen - la génération de chanteurs pop français de l'après-guerre - nommé d'après le "yeah yeah yeah" des Beatles.

Françoise Hardy a enregistré ses chansons en anglais, en allemand et en italien. Son plus grand succès en langue anglaise a été sa chanson "It Hurts to Say Goodbye" (1968), écrite par Serge Gainsbourg. Elle s'est classée numéro 1 en France et au Royaume-Uni.

Elle devient rapidement une icône de la pop culture et une égérie de la mode, milieu dans lequel elle entame une carrière parallèle. Les pommettes sculptées de la chanteuse et son style bohème symbolisent à l'époque le chic "à la française", élégant et discret. Elle fait partie des premières femmes à adopter la mini-jupe. Elle est devenue mannequin pour des créateurs comme Yves Saint Laurent et Paco Rabanne, et s'est également essayée au métier d'actrice.

Françoise Hardy défile à Londres, en avril 1968
Françoise Hardy défile à Londres, en avril 1968HARRIS/1968 AP

Elle a joué dans le film Grand Prix de John Frankenheimer en 1966 ; elle a également joué dans Une balle au cœur, Château en Suède et dans Quoi de neuf, Pussycat ?

Tout au long de ses six décennies de carrière, elle a eu de nombreux admirateurs, dont Mick Jagger, qui l'a qualifiée de "femme idéale", David Bowie, qui a admis qu'il était "passionnément amoureux" d'elle, et Bob Dylan, qui lui a adressé un poème au dos de la pochette de son premier album "Another Side of Bob Dylan".

Cependant, elle n'avait d'yeux que pour le musicien français Jacques Dutronc. Elle l'a rencontré en 1967 et ils se sont mariés en 1981. Ils ont eu un fils, Thomas, qui est, lui aussi, devenu un musicien très célèbre. Bien qu'ils se soient séparés en 1987, ils sont restés mariés et ont gardé un contact étroit.

Celle qui n'aimait pas la scène a enregistré près de trente albums au cours de sa carrière, le dernier étant "Personne d'autre" en 2018, et a été la seule artiste française à figurer dans le classement des 200 plus grandes chanteuses de tous les temps publié par le magazine Rolling Stone en 2023. Will Hermes a écrit que Hardy "incarnait à la fois la froideur française et la chaleur gauloise, avec un alto haletant et pince-sans-rire qui flottait comme une fumée gauloise. Ses mots renforçaient son ton : elle écrivait ses propres chansons, ce qui était inhabituel au début des années soixante, en particulier pour les femmes, mais elle a également enregistré des œuvres de maîtres comme Serge Gainsbourg, et son interprétation de 'Suzanne' de Leonard Cohen est peut-être la plus évocatrice jamais enregistrée, y compris la sienne".

Hardy souffrait depuis plusieurs années d'un cancer du système lymphatique et du pharynx. "Je suis dans un état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps", confiait-elle sur RTL en mars 2021, plaidant pour le droit de mourir dans la dignité.

Elle laisse derrière elle Jacques Dutronc et son fils Thomas Dutronc.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Colossal !" : le Colisée de Rome, encore plus grandiose la nuit

Les célébrités réagissent au retrait de Joe Biden de la campagne américaine

Adidas retire la publicité mettant en scène Bella Hadid après les réactions des Israéliens