EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pourquoi la tempête s'appelle-t-elle Ciarán ?

 Des personnes se protègent de la pluie en traversant le Millennium Bridge à Londres.
Des personnes se protègent de la pluie en traversant le Millennium Bridge à Londres. Tous droits réservés REUTERS/Hollie Adams/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Hollie Adams/File Photo
Par Rosie Frost
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les experts qui nous protègent des conditions météorologiques extrêmes sont mis à l'honneur dans la liste des noms de tempêtes de cette année.

PUBLICITÉ

La tempête Ciarán fait actuellement des ravages dans le nord de l'Europe. 

Mais savez-vous pourquoi elle s'appelle Ciarán ?

Comment les noms des tempêtes sont-ils généralement choisis ?

Les tempêtes sont nommées par ordre alphabétique, en évitant les lettres Q, U, X, Y ou Z, pour se conformer aux normes internationales. Les deux premiers noms de la liste alphabétique sont Agnes et Babet.

L’Europe est divisée en cinq organismes régionaux, au sein desquelles les services météos se réunissent pour dresser chacun une liste de prénoms en respectant une alternance entre le masculin et le féminin dans le choix des prénoms. 

Cette année, cette alternance a été rompue pour tenir compte de quelques inclusions spéciales.

 En ce qui concerne la tempête Ciarán qui touche le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l'Irlande, c'est le Met office, le Met Éirean d'Irlande et l'Institut météorologique royal des Pays-Bas (KNMI) qui a choisi le prénom à attribuer à cette tempête.  Ceux-ci se sont réunis, en septembre, pour déterminer leur liste de noms pour la saison des tempêtes 2023-24.

Ces agences travaillent ensemble pour compiler la liste, avant le début de la saison des tempêtes, qui s'étend de septembre à août.

Cette année, certains noms ont été choisis en l'honneur d'experts météorologiques du Royaume-Uni.

Qui a donné son nom à la tempête Ciaran ?

La troisième tempête de la saison a été baptisée Ciarán.

Ce nom a été choisi parce qu'il était populaire auprès du public - qui peut également proposer des noms - mais surtout en l'honneur de Ciarán Fearon, employé du ministère des infrastructures d'Irlande du Nord.

"Dans le cadre de mes fonctions au sein du ministère des infrastructures, je travaille en étroite collaboration avec les communautés locales d'Irlande du Nord et les partenaires multi-agences afin que tout le monde soit averti et informé autant que possible", explique Ciarán Fearon.

Des vagues féroces s'écrasent contre le phare de Porthcawl alors que la tempête Betty s'abat sur une partie du Royaume-Uni à Porthcawl, au Pays de Galles, au Royaume-Uni
Des vagues féroces s'écrasent contre le phare de Porthcawl alors que la tempête Betty s'abat sur une partie du Royaume-Uni à Porthcawl, au Pays de Galles, au Royaume-UniJoann Randles/Cover Images via Reuters Connect

"Nous devons respecter chaque événement météorologique et ce travail permet de s'assurer que nous sommes tous aussi bien préparés que possible pour réduire l'impact de ces événements, en particulier pendant les périodes de météo violente et de tempêtes", précise Ciarán Fearon.

De qui la prochaine tempête portera-t-elle le nom ?

Le quatrième nom de la liste a été choisi en l'honneur de Debi Garft, qui a récemment pris sa retraite en tant que responsable des politiques au sein de l'équipe du gouvernement écossais, en charge des inondations. Regina Simmons, chef d'équipe pour l'alerte et l'information, à Natural Resources Wales', apparaît également dans la liste.

Le service météorologique irlandais, "Met Éireann", figure également dans la liste, avec des noms inspirés de scientifiques célèbres. Jocelyn, par exemple, a été ajouté en l'honneur de la célèbre physicienne, Dame Jocelyn Bell.

Des nuages de pluie sont visibles au-dessus des cheminées de Poolbeg pendant la tempête Eunice, à Dublin, en Irlande, le 18 février 2022
Des nuages de pluie sont visibles au-dessus des cheminées de Poolbeg pendant la tempête Eunice, à Dublin, en Irlande, le 18 février 2022REUTERS/Clodagh Kilcoyne

Le dernier contributeur à la liste est l'Institut météorologique des Pays-Bas, le KNMI. Cet institut ajoute souvent des noms d'origine néerlandaise, soumis par les visiteurs du service météorologique, pendant l'année.

Pourquoi nommer les tempêtes ?

Les tempêtes sont nommées par le trio d'organisations (Met Office, KNMI, le Met Éirean d'Irlande), lorsqu'elles sont considérées comme ayant un potentiel d'impact "moyen" ou "élevé" au Royaume-Uni, en Irlande ou aux Pays-Bas. Le vent est généralement la principale préoccupation, mais la neige et la pluie peuvent également influencer la décision de nommer une tempête.

"_Le fait de nommer les tempêtes facilite la communication sur les phénomènes météorologiques violents et permet de savoir quand les gens pourraient être touchés par le temps. C'_est la neuvième année que nous donnons un nom aux tempêtes", explique Will Lang, responsable de la connaissance de la situation au Met Office, qui dirige les interventions en cas de phénomènes météorologiques violents.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le "Niño atlantique" va-t-il provoquer des ouragans plus violents ?

Temu, Shein, SKIMS : la fast fashion chinoise, une catastrophe humaine et environnementale

Pourquoi l'Europe connaît-elle des conditions météorologiques aussi extrêmes ?