EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

David Jones : "Ce n'est pas l'IA qui nous tuera, mais l'inaction face au changement climatique"

David Jones, cofondateur de One Young World
David Jones, cofondateur de One Young World Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Hannah Brown
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

David Jones, poids lourd du secteur publicitaire, s'intéresse désormais au changement climatique, et finance des initiatives porteuses.

PUBLICITÉ

David Jones n'est plus à présenter dans le monde de la publicité. Ancien PDG de Havas, l'un des plus grands groupes de communication au monde, il a ensuite décidé de se mettre à son compte pour créer le groupe Brandtech - l'une des premières entreprises de marketing à utiliser l'IA générative, en 2015, et qui pèse aujourd'hui près de 4 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros).

Et son approche de l'IA ne rejoint pas forcément celle des autres.

"On entend souvent que l'IA va nous tuer", déplore-t-il. "Je réponds alors que ce n'est probablement pas le cas mais que ce qui va nous tuer, c'est le changement climatique si nous n'agissons pas".

"En fait, si vous introduisez toutes les données dans les modèles d'IA et que vous leur demandez s'il faut faire quelque chose à ce sujet, ils vous répondront tous : "Vous devriez probablement agir très vite sur cette question, sinon vous allez disparaître".

Qu'est-ce que l'organisation caritative One Young World ?

David Jones reconnaît être "bien né". C'est pourquoi il estime qu'il lui incombe de mettre à profit cette chance pour pouvoir agir.

En 2009, avec sa collègue d'Havas Kate Robertson, David Jones a fondé One Young World, une organisation caritative qui soutient les jeunes leaders porteurs de changement.

L'organisation s'intéresse notamment à l'égalité des sexes, à la question des réfugiés, mais reste principalement axée sur le climat.

"Tout ce qu'a dit Kofi [Annan] en 2009", indique David Jones, "nous ne le faisons pas".

"J'ai toujours pensé qu'il était possible d'utiliser la créativité pour changer le comportement des gens face à certains problèmes majeurs auxquels le monde est confronté.

"C'est pourquoi, lorsqu'on m'a proposé d'aider Kofi Annan dans sa campagne sur le climat [en 2009], j'ai immédiatement dit oui, mais c'est aussi la raison pour laquelle nous avons créé One Young World, convaincus que nous pouvions donner aux jeunes leaders brillants du monde entier les moyens de conduire le changement", explique David Jones à Euronews Green.

Quinze ans plus tard, One Young World est l'une des plus grandes organisations caritatives dans son domaine et offre les aides les plus significatives à des jeunes qui mènent des initiatives en lien avec les objectifs de développement durable.

Qui sont les jeunes leaders de One Young World ?

"Les ambassadeurs de One Young World ont influencé la vie de plus de 50 millions de personnes depuis nos débuts en 2009", assure David Jones.

Piipee est une entreprise brésilienne fondée par Ezequiel Vedana da Rosa pour lutter contre le gaspillage de l'eau. Son spray biodégradable neutralise l'urine et assainit les toilettes sans qu'il soit nécessaire de tirer la chasse d'eau. Un ml de Piipee peut remplacer une chasse d'eau, ce qui permet d'économiser 10 litres d'eau.

Depuis 2015, Piipee a séduit 200 000 utilisateurs. En moyenne, les personnes et les entreprises qui utilisent le produit ont signalé une réduction de 35 % de leurs factures d'eau.

EnRoute est une application développée par Angela Busheska en Macédoine pour éduquer les utilisateurs sur la façon de faire des choix plus durables en matière d'achats et de transports. L'application permet aux utilisateurs de scanner un vêtement dans un magasin et de recevoir une analyse de durabilité détaillée ainsi que des suggestions d'alternatives plus respectueuses de l'environnement.

Xilinat a été fondée par Javier Larragoiti, 18 ans, au Mexique. L'entreprise propose une alternative abordable, durable et saine au sucre, produite par la fermentation d'épis de maïs gaspillés, afin de lutter contre l'obésité et de gérer le diabète, tout en éliminant les émissions de carboneliées aux niveaux industriels de déchets agricoles.

Regardez la vidéo ci-dessus pour en savoir plus sur David Jones et One Young World.

Pour en savoir plus surles Lions de Cannes,cliquez ici.

Video editor • Joanna Adhem

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crème solaire : comment protéger sa peau tout en respectant la nature ?

Comment résoudre les problèmes liés à l'eau en Europe ? Le débat des experts

"Vraiment stupéfiant" : la journée la plus chaude jamais enregistrée s'ajoute à des mois de chaleur inégalée