EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'Allemagne annonce une aide militaire de 500 millions d'euros à Kyiv

Des pompiers éteignent un incendie après qu'un missile russe ait touché une grande imprimerie à Kharkiv, le 23 mai 2024.
Des pompiers éteignent un incendie après qu'un missile russe ait touché une grande imprimerie à Kharkiv, le 23 mai 2024. Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP, EBU
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

La Russie a lancé une nouvelle offensive à Kharkiv au début du mois et les commandants militaires ukrainiens ont signalé un nouveau renforcement des troupes russes dans le nord de la région jeudi.

PUBLICITÉ

Le voyage du ministre de la Défense allemand à Odessa est resté secret jusqu'au dernier moment pour des raisons de sécurité.

Une fois arrivé sur place, Boris Pistorius a annoncé un programme de soutien militaire de 500 millions d’euros à l’Ukraine.

"L'Ukraine est sous pression parce que les forces russes font tout ce qu'elles peuvent pour étendre le front et immobiliser les forces ukrainiennes. Et elles y parviennent. Dans le même temps, aucune percée vraiment significative et durable n'est réalisée", a souligné le ministre allemand.

Sur le terrain, les troupes ukrainiennes de première ligne continuent de faire face à une pénurie de munitions face à une nouvelle offensive russe dans la région nord de Kharkiv, lancée au début du mois.

La Russie a réalisé quelques gains territoriaux, mais la capacité de l'Ukraine à retenir les forces de Moscou a été entravée par un long retard dans l'aide militaire américaine et par l'insuffisance de la production militaire de l'Europe occidentale, qui a ralenti les livraisons cruciales sur le champ de bataille.

Dans son discours du soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré jeudi que de nouveaux accords avec des partenaires dans les domaines de la défense aérienne et de la production de drones se profilaient à l'horizon.

"Nous avons déjà reçu des confirmations de la part des dirigeants concernant le renforcement de nos capacités de défense aérienne, et la clé est de les mettre en œuvre intégralement et d'ajouter des accords plus pertinents", a indiqué Volodymyr Zelensky.

Signe supplémentaire du soutien de Washington, dans le même temps, le président américain Joe Biden a donné à Kyiv le feu vert pour utiliser les armes américaines pour frapper à l’intérieur de la Russie dans le but limité de défendre Kharkiv. Mais deux responsables américains anonymes ont déclaré que la politique de Washington appelant l’Ukraine à ne pas utiliser de missiles à longue portée et d’autres munitions américaines pour frapper l’intérieur de la Russie n’avait pas changé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Otan pourrait lever les restrictions d'armes fournies à Kyiv

Guerre en Ukraine : Moscou pilonne la région sud de Donetsk

Plusieurs migrants disparus depuis lundi dans un naufrage retrouvés au large de l'Italie