EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le Premier ministre slovaque Robert Fico désormais soigné à domicile

Des secouristes transportent le Premier ministre slovaque Robert Fico, blessé par balle, le 15 mai 2024.
Des secouristes transportent le Premier ministre slovaque Robert Fico, blessé par balle, le 15 mai 2024. Tous droits réservés Jan Kroslak/Tlacova agentura SR
Tous droits réservés Jan Kroslak/Tlacova agentura SR
Par euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Blessé grièvement par balle il y a quinze jours lors d'un attentat, Robert Fico a quitté l'hôpital de Banska Bystrica. Le leader populiste reçoit désormais des soins à domicile à Bratislava.

PUBLICITÉ

Le premier ministre slovaque Robert Fico, blessé par balles il y a quinze jours, a quitté l'hôpital de Banská Bystrica, pour recevoir des soins à Bratislava.

L'annonce a été faite par la porte-parole du complexe hospitalier Ružena Maťašeje, qui a précisé que le chef du gouvernement serait soigné à domicile.

Robert Fico a été attaqué le 15 mai dernier, pendant qu'il saluait ses partisans après une réunion du gouvernement délocalisée à Handlová, une ville du centre de la Slovaquie.

L’agresseur avait tiré quatre balles à bout portant et avait laissé le Premier ministre dans un état grave, ce qui avait ensuite nécessité une opération de cinq heures et une autre deux jours plus tard.

L'assaillant présumé, un retraité de 71 ans, avait immédiatement été arrêté par les gardes de sécurité. Il a été placé en détention préventive pour tentative de meurtre avec préméditation. Selon les médias locaux, il suit actuellement un traitement psychiatrique, mais risque la prison à vie s'il est reconnu coupable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'assaillant du Premier ministre slovaque en détention, Robert Fico demeure dans un état grave

De "graves erreurs ont été commises" par la sécurité de Robert Fico (expert)

Les libéraux et l'extrême droite se disputent la troisième place au Parlement européen