Fin de mission prématurée sur la Lune pour le petit module Odysseus

La sonde Odysseus avant son alunissage raté.
La sonde Odysseus avant son alunissage raté. Tous droits réservés AP/Intuitive Machines
Tous droits réservés AP/Intuitive Machines
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après un alunissage raté jeudi dernier, le petit module spatial américain Odysseus va devoir interrompre sa mission ce mardi. La sonde a eu le temps d'envoyer quelques images.

PUBLICITÉ

Sur la Lune, Odysseus, le petit atterrisseur privé américain devrait finalement cesser de fonctionner ce mardi. Sa mission est interrompue après un alunissage raté près du pôle sud lunaire.

Intuitive Machines, la société de Houston qui a construit et piloté le vaisseau spatial, a déclaré lundi qu'elle continuerait à collecter des données jusqu'à ce que la lumière du soleil ne brille plus sur les panneaux solaires. Compte tenu de la position de la Terre et de la Lune, les responsables s'attendent à ce que cela se produise mardi matin. C'est deux à trois jours de moins que la semaine sur laquelle la NASA et d'autres clients comptaient.

La sonde Odysseus a eu le temps d'envoyer ses premières images de l'endroit le plus au sud de la Lune où aucun vaisseau ne s'était jamais posé.

Odysseus était le tout premier engin spatial américain à atterrir sur la Lune depuis plus de 50 ans. Il devait procéder à des expériences pour la NASA. Le module, de 4 mètres de haut, est arrivé trop vite jeudi dernier et l’un de ses pieds s'est accroché à la surface, le faisant basculer.

Une défaillance de son système de navigation, ont compliqué la descente finale et la sonde s'était retrouvée allongée sur un côté au lieu d'atterrir à la verticale. Toutefois, "Odysseus continue de communiquer avec les contrôleurs de vol de Nova Control depuis la surface lunaire", a déclaré Intuitive Machines ce lundi. Sur les photos diffusées par l'entreprise apparaît un cratère dénommé Malapert.

D'après des photos prises par Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA survolant la planète, Odysseus a atterri à environ 1,5 kilomètre de sa cible prévue, près du cratère Malapert A, à seulement 185 milles (300 kilomètres) du pôle sud de la Lune.

Le module est chargé d'instruments scientifiques de la Nasa, qui souhaite explorer le pôle Sud de la Lune avant d'y envoyer ses astronautes, dans le cadre de ses missions Artémis. L'agence spatiale américaine a décidé de commander ce service à des entreprises privées. Cette stratégie doit lui permettre de faire le voyage plus souvent et pour moins cher. Mais aussi de stimuler le développement d'une économie lunaire, capable de soutenir une présence humaine durable sur la Lune, l'un des buts du programme Artémis.

Selon l'astronome et expert des missions spatiales Jonathan McDowell, "il y a certainement des choses à régler pour les prochaines missions".

La chute d'Odysseus et celle, récente, de la sonde japonaise SLIM pourraient indiquer que les parties supérieures des sondes actuelles sont trop lourdes et donc que les engins de la génération actuelle sont plus propices à se renverser en cas de faible gravité.

La NASA, qui prévoit d'envoyer des astronautes dans cette région au cours des prochaines années, a versé 118 millions de dollars à Intuitive Machines pour réaliser six expériences à la surface. D'autres clients avaient également des objets à bord.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espace : la sonde japonaise SLIM s'est posée sur la Lune

Objectif Lune : la mission Artemis II

Les Américains dans l'attente de l'éclipse de soleil