Porochenko : "La menace d'une invasion russe n'a jamais été aussi grande"

Porochenko : "La menace d'une invasion russe n'a jamais été aussi grande"
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président ukrainien ne cache pas son inquiétude, deux jours après une éruption de violence contre la localité de Mariinka, à une vingtaine de

PUBLICITÉ

Le président ukrainien ne cache pas son inquiétude, deux jours après une éruption de violence contre la localité de Mariinka, à une vingtaine de kilomètres de Donetsk.

Une totale violation des accords de Minsk, signés en février. Et selon Kiev, la preuve que la Russie mène la danse : le président Porochenko affirme que 9000 soldats russes sont déployés en Ukraine.

“Notre opération de nettoyage s’est soldée par le départ de tous les rebelles de Mariinka, a déclaré Petro Porochenko. 12 d’entre eux ont été arrêtés, y compris un citoyen russe, les séparatistes ont opposé une forte résistance aux troupes ukrainiennes.”

A Mariinka, les habitants tremblent encore en évoquant les combats, qui ont fait plus d’une vingtaine de morts chez les combattants des deux côtés. Un homme avec des marques dans le dos raconte comment une bombe l’a blessé.

Le Conseil de sécurité des
Nations unies devait se réunir
aujourd’hui pour évoquer la situation en Ukraine. Un dossier qui sera aussi à l’agenda du G7 dès dimanche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens

"Où est maman ?" L'histoire d'un petit garçon ukrainien enlevé par les forces russes