EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guam laisse passer l'orage

Guam laisse passer l'orage
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Depuis que la Corée du Nord a menacé d’envoyer ses missiles sur l‘île de Guam, le monde entier s’intéresse à ce petit territoire administré par les Etats-Unis.

Guam veut voir le bon côté des menaces nord-coréennes https://t.co/iFKY1XqYbD#AFPpic.twitter.com/Uer1TVDky8

— Agence France-Presse (@afpfr) 11 août 2017

Perdue au beau milieu de l’océan Pacifique, l‘île est depuis la seconde guerre mondiale une base militaire avancée où stationnent près de 6000 soldats. Mais pas seulement.

Qu’est-ce que l’île de Guam au cœur du conflit entre Washington et Pyongyang? >> https://t.co/Z4Z9zUfkfKpic.twitter.com/F9gMX0mC7z

— Les Echos (@LesEchos) 11 août 2017

Tony Babauta, ancien fonctionnaire du ministère de l’Intérieur américain, résident à Guam : “Il est regrettable que les gens veuillent en savoir plus sur Guam juste à cause des tensions actuelles, car mises à part ces tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, Guam est un lieu merveilleux pour vivre, c’est un paradis.”

Depuis une semaine, la presse locale ne parle que de la menace qui grandit. Mais la plupart des habitants gardent leur calme.

“J’ai un cousin qui vit en Corée du Sud, explique un résident. Il nous a dit de ne pas nous en faire, de vivre notre vie, de boire de la bière et de profiter du soleil. On n’est pas inquiet”.

Véritable perle du Pacifique, Guam attire chaque année plus d’un million de touristes, essentiellement asiatiques.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pyongyang prête à attaquer Guam "mi-août"

Rex Tillerson aux Nord-Coréens : "Nous ne sommes pas votre ennemi"

Accord d'assistance Russie-Corée du Nord : Séoul convoque l'ambassadeur russe