EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Législatives en Espagne : Le gouffre financier des élections

Législatives en Espagne : Le gouffre financier des élections
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Avec quatre élections législatives, en quatre ans, le pays aura dépensé plus de 700 millions d’euros d'argent public.

PUBLICITÉ

Espagne : le gouffre financier des élections

Même si la démocratie n’a pas de prix, les élections elles ont un coût, et en Espagne, l’incapacité des partis politiques à former un gouvernement, ne fait que l’augmenter. Presque cinq mois après les élections du 28 avril, de nouvelles législatives seront convoquées le 10 novembre, le quatrième scrutin en quatre ans.

Et le budget pour l'organiser est conséquent, même si une réforme électorale vient de réduire la période de campagne et limiter les subventions pour les partis, les prochaines élections vont tout de même coûter 175 millions d'euros : 140 pour l'organisation et la logistique du vote, 32 millions de subventions des partis politiques et trois millions et demi d’euros sont alloués aux députés sortants..

Avec l'organisation de ce nouveau vote le pays aura donc dépensé depuis 2015, plus de 700 millions d’euros d'argent public.

Pour les prochaines élections deux inquiétudes : celle d’une très faible participation mais surtout la peur d’un bis répétait. Le peu de temps entre les deux votes pourrait mener aux mêmes résultats qu'en avril, une trop courte majorité socialiste et une union des trois droites insuffisante.

En attendant, le parlement sera dissout lundi prochain, laissant les questions cruciales comme celle du budget, en suspens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Espagne, retour à la case départ

Sans majorité claire, l' Espagne se rapproche d’élections anticipées

Elections anticipées en Espagne : explosion du vote par correspondance