DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

5G : feu vert de Londres à Huawei, mais avec un accès limité au réseau

euronews_icons_loading
Mobile network phone masts are visible in front of St Paul's Cathedral in the City of London, Tuesday, Jan. 28, 2020
Mobile network phone masts are visible in front of St Paul's Cathedral in the City of London, Tuesday, Jan. 28, 2020   -  
Tous droits réservés
AP Photo/Alastair Grant - Alastair Grant
Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni autorise l'équipementier chinois Huawei à participer à la construction de son réseau 5G avec un accès toutefois limité.

Le géant des télécoms sera ainsi exclu des parties sensibles et cruciales pour la sécurité britannique, sa contribution essentiellement limitée aux antennes-relais.

La décision a été prise ce mardi à l'issue d'un Conseil de sécurité nationale. Londres était sous pression des États-Unis qui accuse Huawei d'espionnage au profit de Pékin. Washington encourage les pays européens à se détourner de l'équipementier chinois qui s'est imposé comme un acteur majeur de l'internet mobile ultra-rapide.

Huawei est présent depuis quinze ans dans les réseaux télécoms au Royaume-Uni. Se passer du groupe chinois aurait été coûteux et aurait retardé le passage à la 5G, avaient averti les opérateurs britanniques.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.