This content is not available in your region

Guerre en Ukraine, jour 71 : le point sur le terrain avec Sasha Vakulina

Access to the comments Discussion
Par Sasha Vakulina
euronews_icons_loading
Sasha Vakulina
Sasha Vakulina   -   Tous droits réservés  Euronews

D'après l'Institut américain pour l'étude de la guerre, les forces russes seraient entrées dans l'aciérie Azovstal à Mariupol. 

David Arakhamia, chef de file du groupe majoritaire au parlement ukrainien, a confirmé que malgré une forte résistance de la ville, les soldats russes ont bien réussi à pénétrer dans la zone de l'usine.

De son côté, le Kremlin a démenti avoir pris d'assaut l'usine Azovstal et a avancé que des couloirs humanitaires étaient ouverts.

Le commandant des forces ukrainiennes sur place a déclaré que des combats acharnés et sanglants étaient menés à l'intérieur de l'usine et que des civils étaient toujours pris au piège dans l'usine, et qu'il y aurait des blessés.

Les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de certaines zones

Selon l'Institut américain, les forces russes ont mené un certain nombre de contre-offensives sans succès sur l'axe sud.

Les troupes ukrainiennes disent avoir repris le contrôle de plusieurs zones d'habitation à la frontière des régions de Mykolaiv et de Kherson.

À l'est, au sud d'Izyum, le commandement russe a lancé plusieurs offensives au sol qui ont échoué. Les efforts visant à encercler les troupes ukrainiennes au sud-est d'Izyum et à l'ouest de la ligne de front entre Donetsk et Luhansk n'ont pas été couronnés de succès.

Moscou veut freiner les efforts de réapprovisionnement de Kyiv

Des sources russes et ukrainiennes ont confirmé qu'une contre-offensive ukrainienne a fait reculer les troupes russes à 40 kilomètres de la ville de Kharkiv.

Selon le ministère britannique de la Défense, bien que les opérations terrestres se concentrent sur l'est de l'Ukraine, les frappes russes se poursuivent dans tout le pays. Moscou essaie de freiner les efforts de réapprovisionnement des Ukrainiens.

Le Bélarus lance un exercice militaire surprise

Au nord, le Bélarus, a lancé un exercice militaire pour tester les capacités de réaction de son armée. Ces activités militaires ne sont pas inhabituelles à cette période de l'année.

La Russie tentera probablement de renforcer la menace que ces manœuvres font peser sur l'Ukraine afin de maintenir les forces de Kyiv dans le nord du pays et de les empêcher de s'engager dans la bataille pour le Donbas.