EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni va bientôt former des pilotes ukrainiens sur des avions F-16 (Premier ministre)

Volodymyr Zelensky à Paris, (14/05/2023)
Volodymyr Zelensky à Paris, (14/05/2023) Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé lundi à Londres pour des entretiens avec le Premier ministre Rishi Sunak.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est arrivé lundi à Londres pour y rencontrer le Premier ministre Rishi Sunak qui a promis la livraison prochaine de "centaines" de missiles anti-aériens et de drones d'attaques à Kyiv et la formation prochaine de pilotes ukrainiens sur des avions de combat de type F-16.

Concernant d'éventuelles livraisons d'avions occidentaux à l'Ukraine : Voloydmyr Zelensky s'est dit optimiste sur des décisions rapides.

Après Rome, Berlin et Paris, le chef d'Etat ukrainien poursuit ainsi au Royaume-Uni sa tournée européenne, en quête d'un engagement militaire supplémentaire de ses alliés avant la contre-offensive annoncée de son armée face aux troupes russes.

"Le Royaume-Uni a été leader pour nous fournir des moyens supplémentaires terrestres et aériens. Cette coopération se poursuivra", a indiqué le président ukrainien sur Twitter avant son départ pour Londres, où il s'était déjà rendu en février dernier.

Volodymyr Zelensky doit s'entretenir avec Rishi Sunak dans la résidence de campagne de Chequers du Premier ministre, qui a annoncé peu avant l'arrivée du président ukrainien une nouvelle aide militaire à Kyiv.

Londres livrera ainsi des "centaines" de missiles anti-aériens ainsi que des "centaines" de drones d'attaque d'une portée supérieure à 200 km. Ces équipements seront livrés "au cours des prochains mois alors que l'Ukraine se prépare à intensifier sa résistance face à l'invasion russe en cours", a indiqué Downing Street dans un communiqué.

La semaine dernière, le Royaume-Uni avait déjà annoncé la fourniture de missiles de longue portée Storm Shadow à Kyiv.

"C'est un moment crucial pour la résistance des Ukrainiens face à l'agression terrible qu'ils n'ont pas choisi de provoquer", a affirmé Rishi Sunak, cité dans le communiqué. "Nous ne devons pas les laisser tomber (...) C'est dans l'intérêt de tous de s'assurer que l'Ukraine réussisse et que la barbarie du (président russe Vladimir) Poutine ne soit pas récompensée", a-t-il ajouté.

Dimanche, la France, où Volodymyr Zelensky a rencontré le président Emmanuel Macron, s'est engagée à former et équiper plusieurs bataillons avec "des dizaines de véhicules blindés et de chars légers, dont des AMX-10 RC", souvent utilisés dans des missions de reconnaissance.

En Allemagne, le chancelier allemand Olaf Scholz a assuré que son pays soutiendrait l'Ukraine "aussi longtemps que nécessaire", et a annoncé un nouveau plan d'aide militaire de 2,7 milliards d'euros, incluant la livraison de nombreux chars, blindés et systèmes de défense anti-aérienne.

Le soutien de Berlin à Kyiv atteint 17 milliards d'euros, a souligné Olaf Scholz, la deuxième contribution après les Etats-Unis.

Aucune capitale ne s'est toutefois avancée sur la livraison d'avions de combats, demandés avec insistance par Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens

Un mort et quatre blessés après une attaque à l'épée à Londres