EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le changement climatique fait des ravages en Serbie

La chaleur en Serbie
La chaleur en Serbie Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De plus en plus souvent, le pays des Balkans fait face à des conditions météorologiques extrêmes.

PUBLICITÉ

Feux de forêt, inondations, températures record, sécheresse. En Serbie également, le changement climatique fait des ravages.

De plus en plus souvent, le pays des Balkans fait face à des conditions météorologiques extrêmes. 

Dejan Ivanisević est agriculteur à une centaine de kilomètres de Belgrade.

"Nous arrivons à des niveaux extrêmes en matière de sécheresse, de réserve d'eau. Je ne comprends absolument pas ce qu'il se passe."

Au mois de mai, les champs ont été touchés par des inondations.

Petar Alimpijević est le correspondant d'Euronews en Serbie : "Il y a encore un mois, le maïs et le soja poussaient ici. Puis, il y a eu de fortes pluies, un lac s'est formé et les cultures n'ont pas résisté. Et la souffrance des producteurs ne s'arrête pas là. Après les inondations, il y a eu la sécheresse."

"Je commence à me décourager", explique Dejan Ivanišević. _"__J'ai d'abord travaillé la terre parce que j'aime ça.__On se retrouve tous ensemble, on produit quelque chose.__C'est très agréable de produire de ses propres mains._Après tout, c'est pour nourrir au moins son village ou sa famille."

En cette mi-juillet, le thermomètre affiche 38 degrés dans certaines régions de Serbie. Le pays est également confronté à des orages extrêmes.

"Au cours des dix dernières années, nous avions trois vagues de chaleur par an, alors que cette année, nous en avons déjà cinq. Quant à la pluie, il tombait en moyenne 50 litres par mètre carré lors des mois de juin et juillet. Aujourd'hui, il peut tomber la même quantité en l'espace de 12 heures."

Ces conditions climatiques favorisent la sécheresse, l'ennemi des agriculteurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

John Kerry appelle Pékin à une nouvelle "coopération" face au changement climatique

No Comment : Visite de Xi-Jinping en Serbie

Pékin et Belgrade ont annoncé la mise en œuvre de leur accord de libre-échange