PUBLICITÉ

Espagne : le tourisme de masse remis en cause par le changement climatique

Journée d'été chaude et ensoleillée à Madrid, en Espagne, le mercredi 19 juillet 2023.
Journée d'été chaude et ensoleillée à Madrid, en Espagne, le mercredi 19 juillet 2023. Tous droits réservés AP Photo/Manu Fernandez
Tous droits réservés AP Photo/Manu Fernandez
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pays est frappé par des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses.

PUBLICITÉ

C’est en pleine canicule que des milliers de touristes sont actuellement en vacances en Espagne.

Les températures devraient osciller entre 32°C et 37°C à Madrid dans les prochains jours.

"Je viens de Californie, je vis près de la plage, il fait chaud là-bas. Mais il fait beaucoup plus chaud ici", explique Jessy, qui séjourne dans la capitale espagnole.

Points d’eau, rues ombragées ou visites de musées pendant les heures les plus chaudes de la journée :  tous les moyens sont bons pour éviter l’insolation.

"Entrer dans un endroit climatisé, même pour dix minutes, ça fait du bien", dit Serena, une touriste argentine.

Quand la chaleur menace le tourisme

Confrontée à des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et extrêmes, l’Espagne fait partie des pays les plus touchés par le changement climatique. Et risque de perdre des touristes.

Selon la Commission européenne du tourisme (ETC), le nombre de voyageurs prévoyant de se rendre dans la région méditerranéenne de juin à novembre a diminué de 10% par rapport à l'année dernière.

Nouvelles destinations estivales choisies par les touristes pour éviter la chaleur : le Royaume-Uni, le Danemark ou encore la République tchèque.

"Les gens attendent le dernier moment pour voir où ces températures extrêmes vont se produire, afin de pouvoir s'adapter", explique Miguel Mirones, président de l'Institut espagnol pour la qualité du tourisme.

"Les gens cherchent aussi à bien dormir, ils veulent trouver un endroit avec la fraîcheur des nuits nordiques", estime-t-il.

L'Espagne, qui a accueilli plus de 70 millions de touristes étrangers en 2022, tente désormais de protéger l’une de ses principales sources de revenus.

Le modèle espagnol de tourisme de masse est remis en cause par le changement climatique. La question des ressources en eau dans un pays en proie à la sécheresse est désormais incontournable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ibiza n'est pas seulement un endroit où faire la fête : découvrez le côté tranquille de l'île

WTM de Londres : un secteur du tourisme de plus en plus vert et "slow"

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain