Gaza : au moins 20 Palestiniens tués à Deir al-Balah, selon le Hamas

Des Palestiniens évacuent un blessé après une frappe israélienne contre un bâtiment à Deir al-Balah, dans la bande de Gaza, le 10.01.2023
Des Palestiniens évacuent un blessé après une frappe israélienne contre un bâtiment à Deir al-Balah, dans la bande de Gaza, le 10.01.2023 Tous droits réservés Adel Hana/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une frappe israélienne aurait touché un bâtiment de deux étages, près d'un hôpital.

PUBLICITÉ

Au moins 20 personnes ont été tuées mercredi dans la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas. La frappe a touché un immeuble de deux étages près de l'hôpital d'Al-Aqsa.

Selon le dernier bilan du Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne, l'armée israélienne a tué plus de 23 000 Palestiniens depuis le début de la guerre et fait près de 60 000 blessés. Le mouvement islamiste estime que les 2/3 de ces victimes sont des femmes et des enfants.

De son côté, le chef d'Etat-major israélien, le Lieutenant général Herzi Halevi, a rendu visite aux commandants de Tsahal. Il a insisté sur la capacité des forces armées à affronter tous types de combats : "Il n'y a pas un kilomètre carré à Gaza où vous ne sachiez pas entrer, que vous ne sachiez pas démanteler, cela n'existe pas. Après ce que vous avez fait, il n'y a pas un village au Liban dans lequel vous ne puissiez entrer et que vous ne puissiez démanteler", a-t-il martelé. 

Il n'y a pas un kilomètre carré à Gaza où vous ne sachiez pas entrer, que vous ne sachiez pas démanteler
Lieutenant général Herzi Halevi
chef de l'état-major israélien

Les dirigeants israéliens ont déclaré que leur patience s'épuisait vis-à-vis du Hezbollah. La milice chiite libanaise, alliée au Hamas, a lancé ces derniers jours plusieurs attaques contre les forces armées israéliennes, sans faire beaucoup de dégâts.

Le Hamas et de nombreux Palestiniens ont par ailleurs salué l'action de l'Afrique du Sud car Pretoria a déposé une plainte pour "actes génocidaires" contre Israël auprès de la Cour Internationale de Justice, la plus haute juridiction de l'ONU.

Les audiences préliminaires doivent débuter ce jeudi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ouverture des audiences sur le cas d'Israël à La Haye

Le principe d'une mission de l'ONU sur la situation dans le nord de Gaza acceptée par l'État hébreu

La guerre entre Israël et le Hamas va-t-elle s'étendre à toute la région ?