EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Immeuble de bureaux de Nvidia à Santa Clara, Californie
Immeuble de bureaux de Nvidia à Santa Clara, Californie Tous droits réservés Jeff Chiu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Jeff Chiu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Tina Teng
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Nvidia coiffe au poteau Apple et Microsoft en termes de capitalisation boursière, et devient ainsi l'entreprise la plus valorisée de la planète, grâce au boom de l'intelligence artificielle (IA).

PUBLICITÉ

Les actions de Nvidia, coqueluche de l'IA, ont bondi de 3,5 % pour atteindre 135,58 dollars par action mardi, portant sa valorisation boursière à 3 335 milliards de dollars. L'entreprise dépasse ainsi Apple et Microsoft, et devient l'entité la plus valorisée de la planète. Microsoft occupe désormais la deuxième place, avec une valorisation de 3 317 milliards de dollars, suivi d'Apple, avec 3 286 milliards de dollars.

Le cours de l'action Nvidia a bondi de 12 % depuis le début de la division des actions par 10 le 10 juin, et de 170 % depuis le début de l'année, alors que les actions de Microsoft ont augmenté de 20 % et celles d'Apple de 15 % en 2024. Depuis son entrée en bourse en 1999, Nvidia a vu ses actions grimper d'environ 591 000 %.

Le concepteur de puces a ainsi raflé la mise, dopé par l'essor de l'IA qui s'accélère depuis 2023, grâce à ses unités de traitement graphique (GPU) avancées, spécialisées dans les capacités de supercalculateur qui appuient l'apprentissage génératif de l'IA.

L'entreprise détient quasiment le monopole de fabrication de puces d'IA, avec environ 80% des parts de marché. Elle compte parmi ses clients tous les géants de la tech, notamment Microsoft, Amazon, Meta Platforms, Alphabet et OpenAI. Des acteurs qui représentent à eux seuls près de 45 % du chiffre d'affaires, selon la directrice financière Colette Kress.

Nvidia a lancé un nouveau GPU IA pour supercalculateurs, Blackwell, qui devrait être le fer de lance de la croissance de l'entreprise au cours de l'année à venir. Le PDG Jessen Huang a également affirmé son ambition de faire progresser ses offres de produits dans plusieurs secteurs, notamment dans la construction automobile et l'offre de santé.

Nvidia, un parcours fulgurant

Nvidia a été fondée en 1993 à Sunnyvale, en Californie, aux États-Unis. Le PDG Jensen Huang est l'un des trois cofondateurs, qui était directeur de CoreWare et concepteur de microprocesseurs chez Advanced Micro Devices (AMD). Le produit phare de l'entreprise est son unité de traitement graphique (GPU), un circuit électronique spécialisé conçu pour accélérer le rendu des images et des vidéos dans les premières années.

Nvidia a d'abord gagné des parts de marché dans l'industrie du jeu grâce à des accords avec la Xbox de Microsoft en 2000, et la PlayStation de Sony en 2004, avant de rejoindre l'indice S&P 500 en 2001. A l'époque, la bulle Internet avait fait chuter ses actions de près de 90 % entre janvier et septembre 2002. Après plusieurs années de reprise, stimulées par les ventes de GPU et la création de la plateforme CUDA, les actions de Nvidia ont grimpé de 635 % entre la fin 2004 et le pic de 2008, avant que ne survienne la crise financière mondiale.

Les actions de Nvidia ont chuté de 67 % entre leur pic de 2021 et octobre 2022, lorsque la Fed a commencé à relever ses taux d'intérêt. Toutefois, la frénésie de l'IA lancée par Microsoft en 2023 a fait exploser les ventes de ses puces d'IA avancées, au cours de l'année écoulée.

Nvidia est-elle surcotée ?

Nvidia affiche un ratio cours/bénéfice de 78, le plus élevé parmi les entreprises dont la capitalisation boursière atteint ces sommets. Par ailleurs, son rendement en dividendes n'est que de 0,03 %, ce qui en fait une société de croissance typique. Nvidia doit investir des milliards de dollars pour maintenir sa part de marché. Certains analystes estiment que sa valeur pourrait dépasser les 4 000 milliards de dollars dans un avenir proche.

Avec un chiffre d'affaires qui bondit de plus de 200 % par an, les actions de Nvidia sont cotées de manière rationnelle. Toutefois, les actions de la société ont augmenté trop rapidement, ce qui pourrait entraîner une prise de bénéfices.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OTAN va investir un milliard d'euros dans les technologies de défense innovantes

Apple dévoile de nouvelles fonctionnalités d'intelligence artificielle et un accord avec OpenAI

L'Union Européenne poursuit Apple, Google et Meta