L'oeuvre perdue de Magritte

L'oeuvre perdue de Magritte
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le musée Magritte de Bruxelles a reconstitué un tableau entier de Magritte, caché sous plusieurs toiles.

PUBLICITÉ

C’est une découverte fascinante qu’a fait le musée Magritte de Bruxelles. La dernière pièce manquante d’un tableau du peintre surréaliste belge a été découverte sous une autre peinture, intitulée “Dieu n’est pas un Saint”. René Magritte avait recyclé un précédent travail, “La pose enchantée”, représentant deux femmes accoudées à une colonne, en découpant cette oeuvre en quatre plus petites toiles.

“ Je pense qu’l a détruit cette peinture parce qu’il était vraiment dans une situation économique grave, explique le professeur de l’université de Liège, david Strivay, c‘était la fin des années 20, début des années 30, il n’avait pas d’argent, alors il recyclait ses vieilles peintures, celles dont il n‘était pas content, et alors il a coupé celle là en quatre parties.” Les trois autres morceaux du tableau avaient été retrouvés sous d’autres oeuvres à New York, à Stockholm, et au Royaume-Uni. Et d’autres trésors cachés de Magritte nous attendent peut-être encore quelque part. > Exceptional price achieved for Magritte’s L’empire des lumières at $20,562,500 #worldauctionrecordpic.twitter.com/2s40kKcoOt

— Christie’s (@ChristiesInc) 14 novembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'exposition de Burtynsky à la Saatchi Gallery « lève le rideau » sur l'impact de l'homme sur Terre

Vincent Munier nous emmène "En Forêt" au plus près du monde animal sauvage

"La Tête froide", un premier film qui évite les clichés sur la migration