PUBLICITÉ

Il crée un embouteillage virtuel et trompe Google Maps par l'absurde

Il crée un embouteillage virtuel et trompe Google Maps par l'absurde
Tous droits réservés .
Tous droits réservés .
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En promenant dans Berlin un charriot rempli d'une centaine de smartphones tous connectés à l'appli de géolocalisation, il a fait croire à Google que les rues - désertes - où il se trouvait étaient complètement bloquées par les embouteillages.

PUBLICITÉ

"La carte n'est pas le territoire, mais une autre version de la réalité", disait Alfred Korzybski en 1933. 

L'artiste militant Simon Weckert l'a prouvé en jouant un beau tour à Google Maps, qui fête cette semaine ses quinze ans. En promenant dans Berlin un chariot rempli d'une centaine de smartphones tous connectés à l'appli de géolocalisation, il a fait croire à Google que les rues - désertes - où il se trouvait étaient complètement bloquées par les embouteillages.

Une manière espiègle de mettre en défaut le colosse américain du numérique, de montrer comment il a changé notre appréhension de l'environnement, et de mettre en évidence par l'absurde l'échec latent de la collecte de données numériques.  

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024