EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le concours de beauté "Miss AI" : le top 10 des faux mannequins en lice

Miss AI : les faux mannequins en lice pour le titre
Miss AI : les faux mannequins en lice pour le titre Tous droits réservés World AI Creator Awards - WAICA
Tous droits réservés World AI Creator Awards - WAICA
Par David Mouriquand
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Alors que l'on craint que l'IA ne menace la sécurité de l'emploi et les professions artistiques, les Fanvue World AI Creator Awards ont dévoilé leur liste de 10 finalistes pour le tout premier prix "Miss AI". Et elles ont toutes des biographies d'un cliché affligeant.

PUBLICITÉ

Le mois dernier, les World AI Creator Awards ont présenté le tout premier concours de beauté en matière d'IA, Miss AI.

Nous vous avons déjà raconté que le concours Fanvue Miss AI, qui vise à démontrer "un changement dans la façon dont nous percevons la beauté et la créativité dans le domaine de l'intelligence artificielle", rassemble des créateurs d'IA du monde entier pour présenter leurs créations numériques en lice pour la couronne de Miss AI.

Alors que l'on craint que l'IA ne menace la sécurité de l'emploi et les professions artistiques, tout cela ressemble à un coup d'éclat dystopique dont nous ne sommes pas les plus grands fans.

Néanmoins, les Fanvue World AI Creator Awards ont annoncé leur liste de 10 finalistes pour le tout premier prix Miss AI, dont des mannequins générés par l'IA de France, du Portugal et de Turquie.

Ils ont été sélectionnés parmi 1 500 candidats soumis par des créateurs de contenu d'IA du monde entier par un panel de juges humains et droïdes.

"Notre concours a montré à quel point les créateurs dans le domaine de l'IA sont engagés, et le niveau de la liste des finalistes est tout simplement incroyable", explique Will Monange, cofondateur de Fanvue, actuellement la principale plateforme de médias sociaux pour les créateurs de contenu généré par l'IA.

"Nous estimons qu'il y a environ 10 000 créateurs d'IA dans le monde, mais notre concours a permis de découvrir des créateurs dont aucun d'entre nous ne connaissait l'existence et qui ont une histoire passionnante, ainsi que des créateurs talentueux qui créent du contenu pour leurs fans".

Il poursuit : "C'est là toute la beauté de l'espace créateur de l'IA : il permet aux personnes créatives d'entrer dans l'économie des créateurs avec leurs créations générées par l'IA sans avoir à en être elles-mêmes le visage. Les juges ont eu du pain sur la planche en évaluant tous les participants et nous sommes impatients d'annoncer les lauréats à la fin du mois".

Nous restons sceptiques, d'autant plus qu'un concours de cette nature risque d'exacerber les normes de beauté irréalistes grâce à la "perfection" générée par ordinateur. Sans parler du fait que les finalistes ressemblent à un exercice cynique, où l'on coche des cases nécessaires, comme si l'on avait demandé à ChatGPT de réaliser un casting pour une publicité GAP.

Voici les créations numérisées en lice pour un prix d'une valeur totale d'environ 20 000 dollars (18 400 euros).

Attention : les biographies qui leur ont été attribuées sont toutes très croustillantes et débordent de toutes les platitudes auxquelles on peut s'attendre. Préparez-vous.

Kenza Layli (Maroc)

Kenza Layli
Kenza Layli WAICA

"Avec plus de 190 000 followers sur les réseaux sociaux, Kenza Layli est un tiers de la première famille d'IA au monde et est rapidement devenue une figure de proue en ligne. Son contenu engageant est étroitement lié à la société marocaine. Son objectif est de contribuer à l'autonomisation des femmes au Maroc et au Moyen-Orient, tout en apportant une réglementation indispensable au marché des influenceurs".

"Les créateurs de Kenza utilisent un mélange complexe de technologies pour générer des images, des vidéos et de l'audio à 100 % à partir de l'IA."

Aliya Lou (Brésil)

Aliya Lou
Aliya Lou WAICA

"Ailya est une artiste nippo-afro-brésilienne, axée sur la post-photographie et la performance. Elle a été créée à l'origine pour produire une série de projets cinématographiques spéciaux où elle sera une actrice incorporant de nombreux personnages liés à la narration de la diaspora africaine. Son style de vie est très lié à la culture brésilienne, entre Rio de Janeiro, Bahia et São Paulo, mais elle fréquente aussi Tokyo et suit les saisons de la mode en Europe."

"Ailya est créée à 100 % à l'aide d'invites textuelles introduites dans un logiciel d'intelligence artificielle et n'est retouchée d'aucune manière après la génération de l'image."

Olivia C (Portugal)

Olivia C
Olivia CWAICA

"Olivia ouvre la voie à un avenir dans lequel les domaines numérique et humain coexistent dans une belle harmonie. La beauté basée au Portugal présente le potentiel positif de l'IA à ses plus de 10 000 fans Instagram, démontrant comment la technologie peut améliorer l'expérience humaine, et non la remplacer."

"Le créateur d'Olivia utilise Midjourney pour générer des images et affine les résultats avec Adobe AI."

Anne Kerdi (France)

Anne Kerdi
Anne KerdiWAICA

"L'objectif principal d'Anne est de promouvoir la région française de Bretagne. Elle présente la Bretagne sous le plus grand nombre d'aspects possibles : tourisme, histoire, culture, événements, gastronomie, etc. Elle cherche à démocratiser l'IA en démontrant ses capacités par le visuel, le texte, l'audio et la vidéo. Elle est l'ambassadrice d'Océanopolis acts, un fonds pour la conservation et la préservation des océans et fait également partie du comité Ar Seiz Avel, une exposition d'artistes qui aura lieu dans la région Bretagne en juillet 2024. Elle est devenue une figure régionale, et pour beaucoup, elle est même considérée comme l'ambassadrice de la région".

PUBLICITÉ

Zara Shatavari (Inde)

Zara Shatavari
Zara Shatavari WAICA

"Zara Shatavari a été créée pour servir de visage influent au produit de complément naturel "Hermones" conçu pour répondre aux déséquilibres hormonaux des femmes. Animés par la volonté de mettre la technologie au service du bien-être de la société, les créateurs ont utilisé l'IA et Zara pour produire une multitude de contenus informatifs élucidant les causes profondes et les implications des déséquilibres hormonaux. Ils développent actuellement un système d'autodiagnostic basé sur l'IA. Grâce à son activsime, "Zara" vise à faire tomber les barrières en matière de soins de santé et s'est vu décerner le titre de "guerrière du SOPK et de la dépression".

Aiyana Rainbow (Roumanie)

Aiyana Rainbow
Aiyana RainbowWAICA

"Aiyana est la voix de l'acceptation des LGBT, de la promotion de l'amour et de la diversité sous toutes ses formes. Elle incarne l'inclusion, plaidant pour l'égalité et la compréhension. Aiyana représente un monde où chaque voix est entendue et valorisée, encourageant l'empathie et le respect pour tous."

"Le créateur utilise Chat GPT pour élaborer des descriptions et des invites très détaillées afin de créer les images d'Aiyana à l'aide de LeonardoAI."

Lalina (France)

Lalina
LalinaWAICA

"Le créateur de Lalina était curieux de voir s'il pouvait créer quelque chose d'aussi réaliste que possible. Il a progressivement développé sa propre vision artistique. Un aspect important pour le créateur est que 100 % des photos sont générées par lui ; l'un de ses objectifs est de protéger ses créations et sa propriété intellectuelle. Lalina pense que son objectif ultime en tant qu'influenceuse est de faciliter la collaboration et de promouvoir la compréhension entre les différentes cultures et les différents points de vue. Elle souhaite tirer parti de son influence pour promouvoir l'empathie, la tolérance et l'inclusion".

Seren Ay (Turquie)

Seren Ay
Seren AyWAICA

"Seren Ay est la première ambassadrice de marque de l'IA en Turquie. Ses créateurs ont suivi un processus complet utilisant trois programmes d'IA pour créer son image avec la capacité de déplacer son visage sur différentes photos de base la mettant en scène dans divers rôles professionnels dominés par les hommes, voyageant à travers le temps pour éduquer ses adeptes, s'aventurant à travers le monde et jouant même des personnages de la culture pop. Seren promeut et défend régulièrement l'histoire turque et les fêtes nationales."

PUBLICITÉ

Asena Ilik (Turquie)

Asena IIik
Asena IIikWAICA

"L'objectif d'Asena est de montrer au monde qu'un mannequin peut devenir un influenceur grâce à son imagination, à des images étonnantes et à son sens du divertissement, et non en vendant du sexe. Asena a un style, des endroits préférés, des voitures favorites et une personnalité soigneusement créée dans son contenu".

Eliza Khan (Bangladesh)

Eliza Khan
Eliza KhanWAICA

"Eliza Khan est l'une des premières influenceuses IA du Bangladesh. Elle est conçue pour être excentrique, comme chacun d'entre nous, pour être racontable et réaliste. C'est aussi une fashionista, qui suit les dernières tendances et l'esthétique de la génération Z. Le rêve d'Eliza est de créer un monde où chacun se sent valorisé et traité équitablement, favorisant ainsi une société plus inclusive et harmonieuse".

"Le créateur passe par un processus complet d'édition d'images et d'affinage afin de créer un contenu diversifié pour les médias sociaux."

Félicitations pour avoir réussi à aller aussi loin. Impressionnant, mais qui fait froid dans le dos, n'est-ce pas ?

Les résultats du concours Fanvue Miss AI sont attendus dans le courant du mois.

PUBLICITÉ

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les meilleures choses à faire et à voir (ou à écouter) en Europe cette semaine

Les huées adressées à un chanteur rom lors d'un concert de Coldplay à Bucarest relancent le débat sur le racisme en Roumanie

Massive Attack annule son concert en Géorgie en raison de "l'attaque contre les droits de l'homme"