EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Bulgarie, européennes : conservateurs en tête, pro-russes en embuscade

Les élections interviennent alors que des scandales de corruption et la propagande russe secouent le pays.
Les élections interviennent alors que des scandales de corruption et la propagande russe secouent le pays. Tous droits réservés Valentina Petrova/AP
Tous droits réservés Valentina Petrova/AP
Par Serge Duchêne
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti conservateur GERB de l'ancien premier-ministre Borissov, soutenu par les figures du PPE, est en tête des sondages. Mais le parti d'extrême droite pro-russe « Vazrazhdane » (Renaissance) pourrait se targuer de 15 à 16% d'intentions de vote.

PUBLICITÉ

Dernière ligne droite pour élections européennes en Bulgarie.

Le vendredi 7 juin marque la fin de la campagne dans ce pays des Balkans, avant le vote du dimanche d'après.

Des personnalités européennes, telles que la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ou chef du groupe PPE au Parlement européen Manfred Weber, ont apporté leur soutien à l'ancien Premier ministre bulgare Boïko Borissov.

Le parti conservateur GERB (Les Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie) de Borrissov est en tête des sondages.

Le pays va envoyer à Strasbourg 17 députés européens, mais les Bulgares voteront également le même jour pour l'Assemblée nationale avec ses 240 représentants.

Les élections nationales anticipées interviennent alors que des scandales de corruption et la propagande russe secouent le pays.

Le parti d'extrême droite pro-russe « Vazrazhdane » (Renaissance) pourrait se targuer de 15 à 16% d'intentions de vote, selon les sondages.

Son leader Kostadin Kostadinov demande "la levée des sanctions contre la Russie et des compensations pour les entreprises bulgares pour les dommages subis" ainsi que "la suppression de l'aide militaire à l'Ukraine et la garantie qu'aucun soldat bulgare ne sera envoyé en Ukraine". Et, finalement, il plaide pour la renégociation des conditions de participation de la Bulgarie à l'Union européenne - et tout cela "sont des mesures importantes, obligatoires, exceptionnellement urgentes qui doivent être prises dans les prochaines semaines."

Toujours selon les sondages, le parti libéral "Mouvement des droits et des libertés" pourrait obtenir 13,5 %, suivi de près par la coalition réformiste et anti-corruption "Nous continuons le changement-Bulgarie démocratique", avec près de 13 %.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Bulgarie et la Roumanie rejoignent l'espace Schengen : quel impact sur le tourisme ?

La Bulgarie se dote d'un gouvernement pro-européen après une longue impasse

Élections en Bulgarie : pas de réel vainqueur, montée du camp pro-russe