Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Isolation, chauffage, économies, comment réduire sa facture cet hiver ?

Access to the comments Discussion
Par Oceane Duboust
Comment réduire sa facture cet hiver ?
Comment réduire sa facture cet hiver ?   -   Tous droits réservés  Canva   -  

Alors que l'inflation continue de galoper en Europe, les factures des Français risquent de s'alourdir cet hiver. Au gouvernement mais aussi sur les réseaux sociaux, on partage petites et grandes astuces pour faire baisser la facture d'énergie.

Le chauffage représente le premier poste de dépense, avec en moyenne 60% de l'énergie consommée pour un foyer. La première solution est donc de baisser la température. Un message que le gouvernement veut faire passer aux Français que ce soit en col roulé ou avec sa campagne "Chaque geste compte" lancée ce lundi 10 octobre. L’Etat préconise de ne pas dépasser les 19°C. Une température qui peut-être plus basse dans les pièces peu utilisées.

Au-delà des réactions suscitées par les nouveaux looks des politiques, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) rappelle qu’une baisse d’un degré Celsius sur le thermostat permet de baisser de 7% la consommation énergétique.

Limiter les pertes de chaleur en tant que locataire

Baisser la température est une chose mais il faut également veiller à limiter les pertes de chaleur qui se situent aux endroits peu étanches comme les pourtours de fenêtres ou mal isolé (du simple vitrage). Mais il existe des solutions à faible coût.

Pour les fenêtres et les portes, il est possible de "poser des joints de pourtours neufs et d’installer des bas de portes en mousse, par exemple. C'est une opération simple réalisable avec peu d'outils et des rouleaux de joints auto-adhésifs que l'on trouve dans le commerce", explique Nel, jeune professionnelle de l’architecture contactée par Euronews qui préfère conserver l'anonymat et utiliser son pseudo.

Sur son compte Twitter, cette salariée en agence d’architecture a consacré un long fil listant différentes astuces qu’il est possible de mettre en place.

"On peut aussi limiter la perte de chaleur par les parois et vitrages en plaçant des films thermiques amovibles sur les vitrages, des rideaux devant les fenêtres et murs extérieurs, et des tapis au sol qui vont casser la sensation de froid", continue-t-elle.

Elle indique également qu’il existe des panneaux réflecteurs de chaleur à placer entre les murs et les radiateurs, un achat sur lequel demander conseils pour éviter les risques d’incendie. 

Les propriétaires de plus en plus incités aux éco-rénovations

Pour les propriétaires, la professionnelle du bâtiment installée en Normandie rappelle que "rien ne vaut une vraie rénovation thermique réalisée par des professionnels. […] Après rénovation, on peut envisager l'installation d'une VMC double-flux, qui récupère les calories de l'air sortant pour ventiler le logement sans perte de chaleur. On peut également changer son mode de chauffage pour une installation plus économique et plus écologique".

Certains travaux peuvent bénéficier des aides de l’Etat ou des régions. Pour mieux s’y retrouver, le gouvernement a mis en place un simulateur en ligne et les acteurs privés comme Airbnb se penche aussi sur la question.

Enfin, une astuce simple valable pour tout le monde : il faut aérer son logement même lorsque le mercure baisse, l’air humide étant plus difficile à chauffer que l’air sec. Ouvrir les fenêtres le matin et nettoyer sa VMC permet de mieux chauffer son logement mais également de préserver sa santé en évacuant les polluants.

Changer de fournisseur d’électricité

Autre facteur qui peut peser sur la facture : le fournisseur d’électricité. Comme le souligne le magazine économique Capital, "s’il y a quelques mois encore, il existait quelques bonnes affaires à saisir chez les fournisseurs alternatifs, ce n’est plus du tout le cas". En cette période de flambée des prix, mieux vaut peut-être se diriger vers les tarifs réglementés.