PUBLICITÉ

Comment éviter la foule cet été ? Six destinations alternatives à découvrir

le charme de Leyde pour oublier Amsterdam !
le charme de Leyde pour oublier Amsterdam ! Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par Charlotte Elton
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Si certains lieux touristiques sont parfois gâchés par leur trop grande fréquentation, il existe souvent des alternatives. Venez les découvrir !

PUBLICITÉ

Les hauts lieux du tourisme en Europe souffrent de la surpopulation. D'Amsterdam à Venise, certaines des destinations imposent des restrictions aux touristes qui s'y rendent.

Alors quelles sont les meilleures alternatives aux plus belles destinations d'Europe ?

Pour une vie nocturne trépidante : essayez Leyde plutôt qu'Amsterdam

Amsterdam en a assez des "touristes nuisibles". L'année dernière, elle a lancé une "campagne de découragement" pour éloigner les visiteurs qui se comportent mal.

Si vous voulez éviter les hordes de touristes, rendez-vous donc plutôt à Leyde. Cette petite ville possède des cours d'eau sinueux, de charmantes maisons de ville et de magnifiques pubs, sans les millions de visiteurs qui frustrent les habitants d'Amsterdam. Faites du vélo dans les rues arborées, explorez ses 28 km de canaux (traversés par 88 ponts) ou savourez une bonne bière dans une ambiance détendue !

Leyde est réputée pour son université, la plus ancienne des Pays-Bas, et la culture étudiante fait que les bars et les cafés ne désemplissent pas. Et si vous avez vraiment envie de vous rendre dans une grande ville, les trains vers Amsterdam et Rotterdam sont fréquents et directs !

Pour la majesté des montages : la Slovénie plutôt que l'Italie du Nord

Canva
La beauté des Alpes juliennes, en SlovénieCanva

En 2022, 34 millions de touristes ont visité la petite région du Trentin-Haut-Adige, dans le nord de l'Italie. Cette semaine, les autorités ont annoncé qu'elles limitaient l'accès au lac Braiseswill, l'un des sites les plus populaires de la région.

Alors pourquoi ne pas visiter plutôt les Alpes juliennes, toutes proches ? Cette chaîne de montagnes s'étend jusqu'en Slovénie et offre certains des paysages les plus pittoresques d'Europe, avec par exemple le lac Bohinj, aux eaux cristallines et aux sommets enneigés. Dans le parc national du Triglav, vous pouvez camper mais si vous n'aimez pas les séjours en pleine nature, la région compte également de nombreux hôtels luxueux.

Plus au sud, hors des montagnes, vous pouvez visiter la forêt vierge de Krokar, un taillis de hêtres de 75 hectares qui a survécu à l'ère glaciaire. Ce site classé au patrimoine de l'UNESCO est l'un des derniers endroits en Europe où des ours, des loups et des lynx vivent à l'état sauvage.

Oubliez la côte amalfitaine pour goûter à la Dolce Vita calabraise

Canva
La côte violette, en Italie, offre de nombreuses possibilités de baignadeCanva

La côte amalfitaine, en Italie, est certes connue pour ses mers turquoises et ses villas aux couleurs de bonbons, mais aussi pour les groupes de touristes qui se pressent sur ses routes étroites et sinueuses.

La "côte violette", qui s'étend de Palmi à Bagnara, offre une bonne alternative pour apprécier la dolce vita. Elle doit son nom à la couleur spectaculaire que reflète l'eau à certaines heures de la journée. Une route longe la côte et permet d'admirer deux volcans : le Stromboli et l'Etna. 

Les montagnes et les pinèdes de Palmi offrent aux visiteurs de l'air frais et des sentiers de randonnée, qui serpentent à travers l'incroyable paysage. Et si vous êtes amateur de plongée, il existe un centre réputé à partir duquel vous pourrez explorer les profondeurs.

Pour de délicieuses tapas sans les foules, préférez Saint-Sébastien à Barcelone

La capitale catalane offre une vie nocturne trépidante, une architecture incroyable et une cuisine délicieuse. Mais avec près de 32 millions de visiteurs par an, certains habitants en ont assez des foules de touristes et de la pléthore de locations de vacances. La ville a limité la taille des groupes et interdit l'utilisation de mégaphones par les guides.

Pour une expérience différente, essayez donc Saint-Sébastien, au Pays basque. Cette ville est célèbre pour ses tapas pintxo, servis dans les bars traditionnels de la vieille ville.

Goûtez aux plats locaux dans l'un des restaurants de la ville, qui cumulent à eux tous 18 étoiles Michelin. La cuisine basque est basée sur des ingrédients provenant de la mer et des fermes et jardins locaux, ce qui permet de proposer une grande variété de plats.

Pour se baigner, les trésors cachés de l'Europe de l'Est

Canva
Dhërmi, une des plages les plus populaires d'AlbanieCanva

Plusieurs îles espagnoles ont récemment exprimé leur frustration face à l'afflux de touristes britanniques. L'île espagnole de Lanzarote s'est déclarée "zone saturée de touristes", tandis que Majorque prévoit de plafonner à 430 000 le nombre de lits touristiques sur l'ensemble de l'île.

Mais il existe de nombreuses options pour les voyageurs assoiffés de soleil qui ne se trouvent pas en Espagne.

L'Albanie possède 450 km de côtes magnifiques, dont une grande partie n'est pas visitée. La Riviera albanaise s'étend de Vlorë à Ksamil, où l'on trouve des eaux turquoise et trois petites îles à portée de main.

La côte est parsemée de forêts de pins et de sable doré. Et si vous cherchez quelque chose d'un peu plus animé, visitez Dhërmi, l'une des plages les plus longues et les plus populaires d'Albanie.

PUBLICITÉ

Les amateurs d'art devraient se rendre à Gênes plutôt qu'à Venise

La ville aux canaux est confrontée à une grave surpopulation. Les voies navigables de Venise sont souvent encombrées de gondoles, tandis que la flambée des prix chasse les derniers habitants. Les autorités mettent à l'essai diverses restrictions pour maîtriser le problème mais des millions de personnes continuent de visiter la ville chaque année.

Rendez-vous plutôt à Gênes, dans le nord-ouest de l'Italie. Cette ville portuaire n'a pas de canaux mais possède les mêmes ruelles médiévales étroites.

Comme à Venise, les amateurs de culture n'auront que l'embarras du choix. La petite ville regorge de musées, dont beaucoup dans des bâtiments anciens tout aussi beaux que les chefs-d'œuvre qu'ils abritent.

Visitez par exemple les musées de la Strada Nuova, composés de trois palais mitoyens, et admirez les œuvres des maîtres génois au Palazzo Spinola !

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après un hiver difficile, les stations de ski européennes cherchent à attirer cet été

Le "voyage de rêve" selon Chat GPT

Efeler Way, en Turquie, un incontournable pour tous les randonneurs. Voici pourquoi