EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

En Espagne, vous pourriez vous offrir ce village pour le même prix qu'une maison

Vue du village abandonné de Salto de Castro.
Vue du village abandonné de Salto de Castro. Tous droits réservés De Balles2601 / Wikimedia Commons / CC BY-SA 4.0
Tous droits réservés De Balles2601 / Wikimedia Commons / CC BY-SA 4.0
Par Euronews Travel
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les propriétaires précédents, qui ont acheté le village au début des années 2000, avaient pour objectif de le transformer en un haut lieu touristique.

PUBLICITÉ

Le village de Salto de Castro à Zamora, dans le nord-ouest de l'Espagne, a fait les gros titres l'année dernière, lorsqu'il a été mis sur le marché pour seulement 260 000 euros, soit moins que le prix moyen d'un appartement à Barcelone.

L'homme d'affaires, Óscar Torres Gallego, l'a acheté pour environ 300 000 euros et avait prévu de réaménager l'enclave pour stimuler le tourisme local. Les propriétaires antérieurs à Óscar Torres Gallego avaient acheté le village au début des années 2000 et avaient également eu l'intention d'en faire un haut lieu du tourisme.

12 mois plus tard, le village est à nouveau en vente, à un prix presque deux fois supérieur à celui auquel il avait été acheté. Óscar Torres Gallego a réalisé des travaux d'architecture sur les bâtiments et déposé des documents auprès des autorités locales, mais il ne peut pas mener à bien le projet de développement en raison de sa stratégie commerciale, selon le site de vente de biens immobiliers, Idealista.

Que comprend la vente ?

Pour 580 000 euros, l'heureux acquéreur disposera de 44 logements, d'un bar, d'une auberge, d'une piscine et d'une aire de sport, ainsi que d'une église et d'une ancienne caserne qui abritait la garde civile. Il y a même une pharmacie et un poste de police - tout ce que l'on peut s'attendre à trouver dans un village rural espagnol.

Situé à proximité de la frontière portugaise, ce village se trouve au cœur de la réserve de biosphère de l'UNESCO de la Meseta Ibérica.

Panoramique de la ville de Salto de Castro, construite au milieu du XXe siècle à côté du barrage de Castro, dans la province de Zamora
Panoramique de la ville de Salto de Castro, construite au milieu du XXe siècle à côté du barrage de Castro, dans la province de ZamoraRamajero/Wikimedia Commons/ CC BY-SA 4.0

Salto de Castro offre également une vue imprenable sur le fleuve Duoro et bénéficie d'environ 135 jours d'ensoleillement par an.

Les personnes intéressées devront toutefois agir rapidement, car le village abandonné a déjà fait l'objet d'un certain intérêt et une guerre des enchères pourrait faire grimper le prix à plus de 600 000 euros.

Lorsqu'il était en vente l'année dernière, les agents immobiliers estimaient qu'il faudrait environ 2 millions d'euros pour rendre Salto de Castro exploitable et commencer à attirer des visiteurs.

Pourquoi Salto de Castro est-il abandonné ?

Salto de Castro a été construit dans les années 1940 par la compagnie d'électricité, Iberdrola, pour loger les ouvriers qui construisaient le barrage voisin. Dans les années 1980, les gens ont commencé à abandonner le village en raison de la pénurie d'emplois et, en 1989, il n'y avait plus d'habitants.

Cela fait maintenant plus de 30 ans que le village est vide.

La crise financière de 2008 a mis en veilleuse les projets des anciens propriétaires, qui ont finalement décidé de mettre Salto de Castro en vente en 2022, dans l'espoir que quelqu'un d'autre puisse faire de leur vision du tourisme une réalité.

De nombreux villages ruraux espagnols souffrent du vieillissement de leur population, car les jeunes partent à la ville ou ont moins d'enfants que les générations précédentes.

C'est pourquoi certains gouvernements locaux encouragent les étrangers à s'y installer en leur accordant des aides à la relocalisation et en leur versant de l'argent.

À quelques centaines de kilomètres de là, le village de Rubai, en Galice, a offert aux expatriés jusqu'à 150 euros par mois pour s'y installer. Le gouvernement local espère augmenter le nombre d'élèves dans les écoles locales en incitant les familles à s'installer dans le village.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des îles secrètes durables : découvrez 6 sites de tourisme vert en Grèce

Albanie, Chypre, Irlande : les meilleures destinations européennes hors espace Schengen, pour ceux qui ont dépassé les 90 jours autorisés dans cette zone

Au-delà de la plage : les différentes activités de l’île Maurice