DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Espagne, une infirmière contaminée témoigne

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
En Espagne, une infirmière contaminée témoigne
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'Espagne continue de compter ses morts : 462 de plus ce lundi et près de 2 200 au total. Parmi les 33 000 personnes contaminées figurent de nombreux soignants, comme Paula, infirmière à Barcelone. Elle s'est confiée à Euronews :

« Après 10 jours de symptômes, comme on ne m'avait toujours pas testée, l'un des hôpitaux dans lesquels je travaille a accepté de le faire. Et ils m'ont dit que j'aurais les résultats 24 à 72 heures plus tard. Alors quand ils m'ont rappelée au bout de 12 heures, j'ai compris que quelque chose n'allait pas et que j'étais positive. »

Paula vit avec sa mère et tente au mieux d'éviter les contacts directs avec elle. Elle a aussi adopté dès les premiers jours de suspicion des gestes de précaution.

« Après avoir eu la confirmation que le test était positif, j'ai continué à appliquer les mêmes mesures : beaucoup d'hygiène, le port du masque, le moins de temps possible avec ma mère et un nettoyage rigoureux tous les jours de ma chambre, mes vêtements, mes draps, ainsi que le lavage des mains. »

« Il faut établir une routine et affronter chaque journée l'une après l'autre parce que si on se projette sur toute la durée qu'il nous reste, on n'en voit pas le bout et on ne peut pas affronter cela avec la santé mentale dont on a cruellement besoin dans cette situation. »

Aujourd'hui, Paula n'a qu'une hâte : ne plus être contagieuse pour se remettre au travail.